Abdoulaye Wade exige la libération de Assane Mbacké

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 695

Suite au placement en garde à vue du responsable politique libéral à Touba dans le cadre de l’enquête sur le saccage des bureaux de vote à Touba le jour des législatives du 30 juillet, l’ancien Président Abdoulaye Wade exige la libération de Serigne Assane Mbacké.

L’ex-chef d’Etat a envoyé  des émissaires dans la ville sainte pour s’enquérir de la situation et le tenir informé des développements. Il s’agit de Me Madické Niang et de El’Hadj Amadou Sall.

Par ailleurs, le Pds a sorti un communiqué pour exiger la libération du « Karimiste », qui est accusé d’avoir commandité la mise à sac des 147 bureaux de vote le jour du scrutin à Touba.

« Après de multiples tracasseries et une nuit passée au commissariat de Mbacké, en violation du Code électoral, Macky Sall veut coûte que coûte lui (Assane Mbacké) faire payer son choix de demeurer dans le Pds.

Le chef de l’État et son gouvernement tentent de trouver des boucs émissaires pour justifier le saccage de certains bureaux à Touba par des populations exaspérées et en colère contre ce qui leur apparaissait comme un déni de justice », lit-on dans le communiqué.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *