Adultère à Yeumbeul : un vendeur de « café Touba » surprend un vigile sur sa femme et lui assène des coups de gourdin

= 395
Choquée, Mme Diop, lui indique qu’elle est une femme mariée.
Une réponse que ne fera pas reculer l’agent de sécurité qui, après s’être renseigné sur les horaires du mari de la dame, s’est rendu un petit matin chez elle pour réaffirmer ses sentiments d’amour.

Sy s’invite matinalement dans la demeure des Diop, se jette sur la jeune après que celle-ci lui a ouvert la porte, défait son pagne et couche avec elle.

Il prend goût à ses fantasmes avec la jeune dame et récidive plusieurs fois dans les mêmes circonstances. Ceci, moyennant toujours quelques billets de banque, indique le journal.

Remarquant chaque fois des traces de chaussures de sécurité chez lui, le mari soupçonne la venue d’un intrus dans sa maison en son absence et interpelle son épouse.

Cette dernière feint de s’étonner et dit que n’avoir jamais fait le constat.

            « O. Diop surprend le vigile sur sa femme dans son lit conjugal» 

Dimanche dernier, O. Diop, mijotant un plan, quitte très tôt sa maison vers les coups de 5 heures du matin, fait semblant d’aller vendre son « Café Touba ».

Sy qui profite de l’occasion et s’invite à nouveau dans la chambre à se jette sur la jeune qui refuse le repousse en lui disant qu’elle est fatiguée et dit avoir couché avec son mari avant que celui-ci ne parte au travail.
Comme toujours, le vigile insiste et saute sur elle.

O. Diop, qui se cachait d’un endroit non loin de la maison, fait irruption dans la chambre et surpris Sy sur sa femme dans son lit conjugal.

Roué de coups de gourdin par O.Diop, Sy qui a utilisé un coupe-coupe pour se défendre, réussit à perdre la fuite.
Il a été ensuite arrêté par la police de Yeumbeul, suite a une plainte déposée contre lui par le mari de la dame pour « agression et adultère ».

Il a été à la suite placé sous mandat de dépôt pour adultère, coups et blessures volontaires, détention illégale d’armes blanches et menace de mort.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :