Affaire Bolloré : Adama Gaye parle de retour de bâton

= 2149

D’Ethiopie où il se trouve, notre doyen, le journaliste Adama Gaye a accordé un court entretien téléphonique à Dakarmatin, pour se pencher sur les démêlés de l’homme d’affaires français Vincent Bolloré, placé hier en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur les conditions d’octroi de concessions portuaires en Guinée et au Togo en 2010 sur fond de liaisons dangereuses avec sa filiale Havas et les dirigeants africains.

Récemment en procès contre Vincent Bolloré, suite à une plainte de celui-ci pour diffamation à l’encontre du journaliste Adama Gaye, ce dernier avait été condamné à 1€ symbolique au mois de mars.

Adama Gaye parle du «retour du bâton» et une «suite logique de son procès du 28 mars» contre l’homme d’affaires français qui cherchait à l’«intimider judiciairement».

Aujourd’hui, l’histoire semble lui donner raison par apport aux accointances de Bolloré avec certains dirigeants africains qui «nourrissent un complexe de la peau blanche», poursuit-il.

Toutefois, il soupçonne le président Sall d’en faire partie car le retour de Bolloré dans le giron portuaire au Sénégal est suspect, selon le journaliste.

Avec Dakarmatin

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :