Affaire Cheikh Bamba Dièye : Le procureur Bassirou Guèye se serait auto-saisi pour outrage à magistrats

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 580

Le leader du Fsd/Bj Cheikh Bamba Dièye avait qualifié de juges « corrompus » les présidents Malick Lamotte et Demba Kandji.

Des propos graves et outrageants que l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) avait dénoncés et condamnés.

« Le bureau de l’Ums est prêt à soutenir toute action initiée par un magistrat qui se sent visé par ces attaques » avait fait savoir le président Souleymane Téliko.

« Le Témoin » est en mesure de vous révéler que le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye a profité de la dénonciation de l’Ums pour s’auto-saisir c’est-à-dire poursuivre, sans avoir reçu de plainte formelle, Cheikh Bamba Dièye pour le délit d’outrage à magistrats.

 

D’où la convocation du député et leader du Fsd/Bj à la Division des investigations criminelles (Dic).

Non seulement Cheikh Bamba Dièye n’a pas déféré à la convocation de la police, mais il a tenu une conférence de presse pour réitérer les mêmes propos contre les deux hauts magistrats.

« Je ne vais pas leur faciliter leur tâche. J’userai de mes droits.

A chaque fois qu’ils voudront venir me prendre, ils savent où me chercher.

Je serai soit à mon siège, soit chez moi » a-t-il tonné samedi, tout en brandissant l’immunité parlementaire pour justifier son refus de déférer à la convocation de la Dic.

La question que les justiciables se posent, c’est de savoir si le « tout puissant » Serigne Bassirou Guèye ira jusqu’au bout de sa saisine, histoire de laver l’affront de toute une corporation.

Et aussi, s’il osera poursuivre le député Moustapha Cissé Lô qui a tenu des propos aussi graves que ceux de Cheikh Bamba Dièye.

Qui vivra verra !

Selon leral.net

Laisser un commentaire