Affaire du lieutenant de Aïda Diallo : les éléments qui enfoncent Mame Cheikh « Sikar »

= 447

Le lieutenant de Sokhna Aïda Diallo, Mame Cheikh « Sikar » a été placé en garde-à-vue mardi.

Accusé d’avoir tenu, dans un enregistrement audio, des propos discourtois à l’encontre du Khalife générale des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Cheikh Ndiaye de son vrai nom, qui nie d’être l’auteur des faits, a été trahi par le « nettoyage » de son téléphone portable.

Selon Libération Online, en exploitant son téléphone portable, les gendarmes ont constaté que, quelques heures avant son arrestation, Mame Cheikh « Sikar » avait effacé tous ses messages reçus ou envoyés sur WhatsApp.

Interrogé sur les raisons qui lui ont poussé à effacer lesdits audio, le disciple de Sokhna Aïda Diallo, troisième épouse du défunt guide des thiantacones, a été incapable de livrer une réponse concrète aux enquêteurs. Il a été alors déféré au parque

Devant le procureur, le soldat de Sokhna Aïda Diallo nie toujours être l’auteur des propos discourtois proférés contre le Khalife général des mourides, tenus dans un enregistrement audio. Il a été par la suite placé en garde-à-vue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :