Affaire faux billets: pourquoi le juge a déchargé Thione Seck et son Co-prévenu

= 25417

L’affaire de blanchissement d’argent et qui avait entraîné l’inculpation du chanteur Thione Ballago Seck et son supposé complice Alaye Djité connait son épilogue.

En effet, le juge Maguette Diop vient de déclarer libre les co-prevenus.

Selon le président du tribunal, les procès-verbaux de l’enquête préliminaire sur lesquels le parquet s’est basé pour son réquisitoire sont nuls.

Ainsi les exceptions de nullité soulevées par la défense à la barre, portant sur le non-respect du règlement n°5 de l’UEMOA qui stipule que le mis en cause doit être assisté par un avocat dès son interpellation n’ont pas été respectés par les enquêteurs.

Thione Seck et son acolyte n’avaient pas bénéficié dès leur interpellation d’avocats et n’ont pas été mis au courant de leur droit. Ainsi, en brandissant le règlement n°5 de l’Uemoa, relatif à la présence d’un avocat dès l’interpellation, il renvoie le ministère public à mieux se pouvoir.

Pour rappel, le leader du Raam Daan a été arrêté le 20 mai 2015 chez lui, en possession de 32,5 milliards de Fcfa en faux billets et inculpé, en même temps que son présumé complice, le Malien Alaye Djitté, pour association de malfaiteurs, altération de signes monétaires ayant cours légal à l’étranger, blanchiment d’argent et tentative d’escroquerie.

Attrait à la barre du tribunal correctionnel de Dakar le 9 mai dernier, le leader de Raam Daan a réfuté toutes les chefs d’accusation.

Pour sa défense, le père de Waly Seck estimait, les larmes aux yeux, qu’il a été victime de maraboutage.

Son acolyte, le Malien Alaye Djité qui se dit un homme de l’art, comédien de son état, témoigne que ces faux billets trouvés chez lui, n’étaient que pour le besoin d’une scène théâtrale.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :