Affaire Khalifa Sall : le Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun et un avocat malien constitué

= 2743

Décidemment, il ne se plaindra jamais de n’avoir été assisté dans le dossier de la Caisse d’avance de sa Municipalité. Lui, c’est Khalifa Sall, le maire de Dakar.

En effet, après la constitution de 4 ténors du Barreau de Paris, deux robes noires, dont le Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun, et un avocat malien, vont rejoindre le pool d’avocats de l’édile de Dakar.

Ces dernières ont été, à en croire Les Echos dans sa parution de ce vendredi, constituées par l’Association des maires africains, qui n’a pas voulu être en reste dans cette affaire. Ainsi, par rapport à ce dossier, ajoute le canard de Front de Terre, le Parquet a envoyé les convocations. Depuis la semaine dernière, tous les avocats ont reçu leurs convocations en bonne et due forme, via le Bâtonnier, de la part du procureur de la République.

Et la Chambre d’accusation, quant à elle, a renvoyé le délibéré sur la requête des avocats portant l’annulation du procès. Ceci, pour le 2 janvier prochain, veille du procès.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :