});

Aida Mbodj réagit à la révocation de Khalifa Sall « Personne n’est à l’abri » 31 août 2018

= 602

Aida Mbodj s’insurge contre le décret pris par le chef de l’Etat portant révocation de Khalifa Sall de la tête de la mairie de Dakar.

Selon elle, cette décision était prévisible puisque Macky Sall n’arrive pas à pardonner à ceux qui l’ont battu ou battu ses partisans. 

A en croire Aida Mbodj, c’est ce qui s’est passé avec elle lorsqu’elle était présidente du Conseil départemental de Bambey.

Très remontée contre le Président Sall, Mme Mbodj martèle : «Depuis un certain moment, le Président Macky Sall nous a habitué à cette déception, à cette indignation, c’est un sentiment d’indignation partagé non seulement au niveau du Sénégal mais à travers le monde.

Nous sommes en train de recevoir toutes les alertes.

Aujourd’hui, le Sénégal est géré de manière à ce que personne ne puisse être à l’abri.

Nous avons un pouvoir qui ne pardonne à personne une victoire quelle que soit la victoire, aussi belle soit-elle, c’est-à-dire c’est un groupe de personne qui nous gouverne, qui gère avec un esprit clanique, avec un esprit discriminatoire. ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :