});

Appel à la démission du gouvernement, après la tragédie de Mouna: Moustapha Diakhaté et BBY recadrent le Pds

= 580

Suite à l’appel à la démission des libéraux contre le gouvernement qu’ils accusent d’avoir mal géré le drame de Mouna, le camp présidentiel a apporté la réplique hier. Dans un communiqué signé par son président, Moustapha Diakhaté, la majorité parlementaire emboite de fait le pas à Seydou Guèye, ministre porte-parole de l’Apr et du gouvernement en rappelant aux libéraux le naufrage du Joola en 2002.

La réplique de la majorité présidentielle ne s’est pas fait attendre après l’appel des libéraux à la démission du gouvernement. Un gouvernement qu’ils accusent notamment d’avoir mal géré le drame de Mouna dont le bilan provisoire fait état de 54 morts et 14 disparus parmi les pèlerins sénégalais, le camp présidentiel a en effet violemment répondu hier, jeudi 08 octobre.

Dans un communiqué, rendu signé par son président, Moustapha Diakhaté, le groupe parlementaire de la majorité, Bennoobokkyaakaar (Bby) a ainsi qualifié cette sortie des libéraux de «platitude honteuse». «Les ignominieuses attaques du Pds contre la gestion du drame de Mouna et de l’accueil des Lionnes par le Président MackySall et son Gouvernement sont un monument d’élucubrations choquantes, vulgaires et honteuses. La médiocrité du bilan du Pds en matière de sérieux et de responsabilité, ne lui confère aucune légitimité à jouer les donneurs de leçons», a déclaré dans le texte le responsable de l’Apr et non moins patron des députés de la majorité.

Poursuivant son propos, Moustapha Diakhaté a tenu à rappeler aux libéraux que «c’est sous le magistère, de Monsieur Abdoulaye Wade que l’humanité a subi la plus grande tragédie de l’histoire navale du monde en temps de paix suite au naufrage du ferry Le Joola qui a provoqué la mort de plus de 2000 personnes alors qu’il était conçu pour en transporter 550». Selon le patron du groupe parlementaire de la majorité, incriminer la gestion du drame de Mouna par le gouvernement et accuser le président de la République de «recupérationisme» pour avoir honoré le parcours exemplaire des vaillantes Lionnes du basket sénégalais est une «grosse escroquerie politicienne pour escamoter sa désastreuse gouvernance et sa profonde déconfiture actuelle». Sous ce rapport, il a invité les libéraux, face à ce drame, à adopter la ligne de conduite identique à celle de son opposition d’alors. «Les populations meurtries attendent du Pds compassion et recueillement, comme l’avait fait son opposition lors du drame du Joola en 2002 et non une instrumentalisation mensongère par un populisme ringard de la tragédie qui frappe le Sénégal».

Il faut rappeler qu’avant la réaction du groupe de la majorité, c’est le ministre Seydou Guèye qui est au monté le premier au créneau pour fustiger cette demande des libéraux. Sur les ondes de la Rfm (radio privée) hier soir, le porte-parole de l’Apr et du gouvernement après avoir exprimé son indignation a invité les libéraux à revenir sur terre. Car selon lui, «ceux qui pensent que le gouvernement devrait démissionner n’ont rien compris au film et à la limite, c’est proprement inacceptable et immoral d’avoir un tel jugement sur un drame de cette nature».

Sud Quotidien

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :