..Attention : 2 « Virus » plus dangereux que COVID-19 sont en circulation. – Mourides.info

Attention : 2 « Virus » plus dangereux que COVID-19 sont en circulation.

= 710

Pendant que l’attention de toute l’humanité semble braquée sur les dernières nouvelles en rapport avec l’épidémie du coronavirus (COVID-19), l’on ne se rend pas compte que nous contribuons à la dissémination de deux autres  » virus » plus contagieux et plus dangereux que ce dernier.

Le premier « virus » crée l’atmosphère propice pour le second qui quant à lui, nourrit le précédent.

Malheureusement, la communauté scientifique ne peut pour l’instant y faire grand-chose car le COVID-19 focalise toute notre attention et nos ressources.

De quoi s’agit-il ?

Commençons par le premier d’entre les deux.

1- Le virus de la peur.

Il évolue de manière fulgurante en ce moment et paralyse tant les individus que l’activité économique des nations.

Sans nous en rendre compte, nous sommes en train de céder à la peur créant une atmosphère de psychose générale.

Cependant est-ce la réponse qui convient en cette période ?

Doit-on laisser la peur guider chacun de nos choix ?

Doit-on laisser la peur contrôler nos décisions ou nos conversations ?

La communauté scientifique ne peut rien faire face au virus de la peur qui se répand de manière très dangereuse.

Mais toi et moi pouvons stopper sa propagation. Nous pouvons nous dresser contre lui et lui opposer notre foi en Dieu, et notre foi en l’humanité.

Nous vaincrons cette épidémie.

Nous continuerons d’exister après le Coronavirus. Nous sommes l’espèce la plus évoluée sur terre, aucune autre vie n’aura l’ascendant sur l’humanité, pas même un virus aussi contagieux soit-il.

Ayons foi en notre capacité à triompher.

Si l’on laisse la peur occuper chaque espace de notre mental, elle créera l’atmosphère propice pour le second virus encore plus virulant.

2- Le virus de la rumeur.

Ce virus est en ce moment plus rapide dans sa propagation que le COVID-19. En plus, avec les réseaux sociaux sa vitesse de propagation s’est considérablement accrue, et sa durée d’incubation est de quelques heures.

La rumeur est d’autant plus dangereuse qu’elle participe à la désinformation et biaise tous les efforts faits par les autorités pour sécuriser les populations.

Le  »virus » de la rumeur à ceci de pernicieux, en ce sens qu’il se fixe très rapidement sur les récepteurs informatifs de l’individu, et lorsque son traitement, à savoir la bonne information est apportée, il devient difficile de le déloger.

Naturellement, la rumeur nourrit allègrement la peur ce qui nous installe dans un cercle le vicieux.

Mais la bonne nouvelle dans tout cela c’est que la communauté scientifique ne peut certes rien y faire, mais toi et moi pouvons considérablement freiner son avancée.

Comment donc ?

Simplement en prenant le temps de vérifier personnellement toute information qui nous parvient avant de la diffuser.

Et même si les personnes qui nous les donnent nous paraissent dignes de confiance, nous devons, en cette période si particulière exiger des sources officielles. Sinon, sous le coup de l’émotion, nous serons, nous aussi des  » hôtes » du virus de la rumeur.

Stoppons maintenant les prodromes du virus de la rumeur que sont les « on dit » et les « il paraît que ».

Les autorités sanitaires et les scientifiques s’occupent de faire reculer le COVID-19, toi et moi faisons reculer les virus de la peur et de la rumeur.

Si tu es d’accord alors partage cette information avec tes proches.

– Dr. Serge KOUKOUGNON

  1. Médecin, Coach en épanouissement personnel et relationnel.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :