Bambey – Débat d’orientation du Conseil départemental: Aïda Mbodj défend l’acte III de la décentralisation.

= 600

Le ministre auprès du président de la République, Ismailla Madior Fall, par ailleurs Président de la commission nationale chargé de la réforme sur la décentralisation a représenté hier, mardi 30 décembre, le chef de l’Etat Macky Sall à la session d’orientation budgétaire du conseil départemental de Bambey. Il a déclaré que ce débat est un exemple de démocratie participative réussie que vient de mettre en œuvre Mme Aïssatou Mbodji, la Présidente du conseil départemental de Bambey. Le conseiller juridique du Président de la république a également plaidé pour une documentation de cette expérience et son extension dans les autres collectivités départementales du pays.

La Présidente du conseil départementale de Bambey n’a pas été tendre avec les détracteurs de l’Acte 3 de la décentralisation .Mme Aissatou Mbodji déclare que «depuis les élections locales ,nous ne cessons d’apprécier cette réforme de même que les populations .Ces dernières nous ont fait savoir que c’est une reforme révolutionnaire qui permet la gestion de proximité de leurs affaires .Et malgré nos différences d’appartenance politique, elles m’ont demandé de féliciter le président de la République. Nous devons prendre des initiatives. Mon souci était de demander au Président de dupliquer cette pratique qui participe de la transparence et de la participation responsable. C’est un partenariat que nous avons lancé au Président de la république » .

La Présidente du conseil départemental de Bambey a utilisé une démarche participative dans le processus de préparation de cette session d’orientation budgétaire à travers les consultations citoyennes menées dans les communes .Ces consultations populaires dira t-elle avaient un triple objectif : « informer et sensibiliser les populations sur l’acte 3 de la décentralisation pour leur permettre de jouer pleinement leurs rôles en termes de participation citoyenne, mais également en tant qu’acteurs de développement , recueillir les préoccupations des populations afin que mes choix budgétaires soient conformes à leurs aspirations ».

Des projets phares ont été retenus dans le cadre du projet 2015. Il s’agit du projet agro industriel de Bambey ,du projet de pensionnat au niveau des établissements moyens et secondaires ,le projet d’intégration de la micro finance et de l’office départemental pour l’emploi des jeunes .

Par ailleurs, le ministre auprès du Président de la république Ismailla Madior Fall a déclaré : « J’ai trouvé l’expérience de restitution du débat d’orientation budgétaire du conseil départemental à la fois intéressante et originale parce que les textes de l’acte 3 viennent d’être adoptés il y a un an .Ce n’est que la phase une .C’est la phase 2 qui va définir les moyens financiers et humains qui vont permettre aux collectivités locales de prendre en charge leurs nouvelles responsabilités. Mais ce que j’ai remarqué est que la Présidente du conseil départemental n’a pas attendu .Elle a fait montre d’un leadership et a pris l’initiative d’impulser ce débat d’orientation budgétaire »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :