Boun Dionne : «Karim Wade a hérité l’insolence de son père»

= 234

Le Premier ministre range l’ancien président de la république Me Abdoulaye Wade et son fils dans le registre des insulteurs. Venu présider le congrès d’investiture du candidat Macky Sall par le mouvement Alsar de l’homme d’affaires Mamadou racine Sy, Mahammad Boun Abdallah a soutenu que Karim Meissa Wade s’est maintenant inscrit.  

Ce qui ne semble guère l’impressionner car, selon le Pm, «tel père, tel fils. Il n’est pas le premier à insulter le Président Macky Sall. Son père l’avait aussi insulté. Mais, il n’en sortira pas victorieux». Venu de façon inattendue hier au congrès d’investiture de son «patron» par le leader du mouvement «And Liguey Sénégal Ak racine» (Alsar), le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dione a pris la parole alors que Mamadou racine Sy était annoncé par les maitres de cérémonie pour prononcer son discours de clôture.  

C’est donc après le «patron» de l’hôtel King Fahd Palace que le Premier ministre s’est exprimé pour d’abord lui jeter des fleurs. A l’en croire, «Pape racine» est un homme d’entreprise. «Pape Racine est un phénomène social avec tout ce qu’il fait pour les Sénégalais en matière de protection sociale dans le cadre du Plan Sénégal émergent. Si le président a pu faire un minimum retraite, Pape Racine y a joué sa partition en tant que patron de l’Ipres. Si Pape Racine est et incarne une synthèse de culture, il incarne aussi une synthèse de notre société. Qui voit ces plus de 15.000 personnes saura que le 24 février le président Macky Sall sera réélu s’il plait à Dieu. C’est ça la réalité sur le terrain», a martelé le Premier ministre qui n’a pas tardé à enfiler son boubou d’homme politique pour fusiller l’opposition. 

Selon le membre de la «garde rapprochée» du président de la république, c’est la raison pour laquelle leur candidat leur a demandé de ne pas répondre aux attaques. Il n’empêche, Boun Abdallah Dione a soutenu qu’il «y a certains vrais-faux candidats qui sont entre Facebook et Qatar et qui n’ont pas de programme. Pire, ils passent maintenant tout leur temps à insulter». Et le responsable apériste de Gossas de tirer à l’artillerie lourde : «Chaque jour, vous entendez une lettre adressée à… Ils ont écrit à toute la planète pour diaboliser le président Macky Sall. 

 Ils n’ont qu’à dire ce qu’ils ambitionnent pour le Sénégal et la population sénégalaise. Ceux qui ont des programmes n’ont qu’à le montrer. Mais nous n’empêchons à personne de prendre part au combat. Que le meilleur gagne. C’est ce que nous disons. Celui maintenant qui a des problèmes avec la justice de son pays, c’est son problème. Ce n’est pas le problème du président Macky Sall. Ce n’est pas le président Macky Sall qui a choisi des candidats. C’est le Conseil Constitutionnel qui choisit les candidats à l’élection président du 24 février 2019. 

 Donc, on n’a pas besoin de ce tintamarre. Actuellement, on est à l’étape du candidat à la candidature. Le moment venu, le Conseil Constitutionnel publiera la liste officielle des candidats. Mais, ‘’Satieu ndeund yomba na mais fokoye teuguè mo diafé’’. C’est très facile de se vanter et dire que je suis candidat, mais ce qui est qui est le plus important est qu’est-ce que vous avez mis sur la table pour faire émerger le pays, une émergence inclusive. Raison pour laquelle, nous disons à Racine Sy que son choix est le meilleur. Parce qu’aujourd’hui, il n’y a pas d’alternative politique au Plan Sénégal émergent du Président Macky Sall.» 

«Tel père, tel fils. Son père avait insulté le président Macky Sall avant lui» Comme s’il était galvanisé par l’accueil solennel auquel il a eu droit de la part de racine Sy et de ses nombreux militants et sympathisants qui ont pris part à la manifestation, Mahammad Boun Abdallah Dione révèle avoir hier (samedi dernier, ndlr), à Abuja, lu «le vrai-faux candidat du Qatar qui a changé de registre, ce, en s’inscrivant désormais sur celui de l’injure». 

A l’en croire toujours, quiconque a lu la lettre qu’il (Karim Wade, ndlr) a écrite, «sait qu’elle ne contient que des injures». Selon lui, le camp présidentiel ne répondra pas à ce candidat «qui passe tout son temps à insulter». «Parce que tel père, tel fils. Il n’est pas le premier à insulter le président Macky Sall. Son père l’avait aussi insulté. Mais, il n’en sortira pas victorieux. Nous ne sommes pas sur le mode injures. Ceux qui sont dans le mode injures ont tort. Nous, nous sommes sur le mode propositions avec les réformes qui seront entreprises par le Président Macky Sall pour que son pays, debout, puisse aller de l’avant. Pape Racine, le Président vous remercie parce que ce que vous venez de faire, beaucoup de candidats à la candidature ne peuvent pas le faire. Qui le nie n’a qu’à essayer. Plus 12.000 personnes sont aujourd’hui là. Vous pouviez faire comme certains candidats à la candidature. Mais, vous ne l’avez pas fait. Vous avez choisi d’être derrière le Président Macky Sall pour le réélire dès le premier tour. 

Mais, vous n’allez pas le regretter. Je suis venu, j’ai vu et je vais transmettre ce que j’ai vu au président de la République», tonne le Premier ministre. Mamadou racine Sy : «Macky Sall a fait ce qu’aucun Président n’a pu faire » Quant au président de Alsar, a fait savoir à ses hôtes que sa seule préoccupation, c’est le développement économique du Sénégal. «Et nous voyons cela dans le plan Sénégal Émergent initie parle président Macky Sall. Après la réélection du président de la République, les Sénégalais verront le changement voulu. Et c’est pour cela que je tiens à dire que je suis avec personne d’autre que président Macky Sall. Il a fait ce qu’aucun Président n’a pu faire », estime le président du Conseil d’administration de l’Ipres. Qui soutient que le Président a entamé le projet portant révision des pensions de retraite qu’il a augmentées de plus de 46%. «Partout où il y a des membres de Alsar, je veux qu’on les reconnaisse par leur rigueur et leur travail. Et si on a décidé de soutenir le président Macky Sall,c’est parce qu’on a bien cerné son programme», a conclu racine Sy… 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :