« BRVM Fintech Innovation Challenge » : la BRVM annonce la clôture des dépôts de candidature

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 191

La BRVM annonce la fin de la période de dépôt de candidature à son concours de Projets Fintech « BRVM Fintech Innovation Challenge » qui vise à sélectionner des talents initiateurs de projets innovants qui bénéficieront d’un accompagnement pour mettre en œuvre leurs projets dans son laboratoire « BRVM Fintech Lab ».

Lancé le 18 septembre 2018, l’appel à candidature a été clôturé le 17 octobre 2018 à 23 heures 59 minutes comme indiqué dans les termes de référence du concours.

A l’issue de cette période, la BRVM annonce que trente-cinq (35) dossiers de candidature ont été enregistrés. Ces dossiers feront l’objet d’un dépouillement et d’un examen minutieux par un jury composé de spécialistes afin de présélectionner les projets innovants qui ont le potentiel de contribuer à relever de réels défis métiers dans le secteur des services financiers dans la sous-région. Les porteurs de projets présélectionnés seront invités à la phase des entretiens.

Les candidats retenus à l’issue du processus auront une période de 6 à 12 mois pour mener à bien leurs projets.

La BRVM remercie tous les candidats qui ont répondu à son appel et leur souhaite plein succès.

A travers son laboratoire des technologies numériques, la BRVM souhaite accompagner le système financier sous-régional dans l’innovation et l’anticipation sur les disruptions futures.

A ce titre, elle permettra à de jeunes talents, personnes physiques âgées de 18 à 40 ans ou startups établies dans la région UEMOA, qui sont porteurs de projets innovants ou de thèmes de recherche d’intérêt dans la Fintech, de les mettre en œuvre.

A propos de la BRVM

Portée sur les fonts baptismaux le 18 décembre 1996 à Cotonou (BENIN), la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est une bourse électronique parfaitement intégrée commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Outre les titres de participations (actions), la BRVM propose l’émission et la négociation de titres de créance (obligations).

La BRVM offre aux investisseurs un environnement boursier de classe mondiale avec des systèmes de cotation et de règlement des transactions à la fine pointe de la technologie.

La BRVM est membre du Comité Exécutif de l’African Securities Exchanges Association (ASEA). Elle est depuis novembre 2016 classée dans la catégorie des marchés frontières par le MSCI.

Laisser un commentaire