Campagne électorale: Risque de télescopage entre Macky et Sonko à Ziguinchor

= 1723

Sauf changement de dernière minute, toutes les caméras seront braquées vers la région de Ziguinchor les 10, 11 et 12 février prochains.

Et pour cause ? Le candidat à la présidentielle de Benno Bokk Yaakaar (Bby) est attendu à Ziguinchor le 10 février où il doit passer la nuit, après les étapes de Sédhiou et de Bignona.

Le lendemain 11 février, Macky Sall se rendra successivement à Oussouye et au Cap Skirring.

Tout comme Ousmane Sonko.

A son retour du Kassa, dans l’après-midi, le président sortant prendra part à une ‘’parade’’ dans les rues de Ziguinchor.

A l’occasion, ses partisans promettent la plus grande mobilisation pour lui dire ‘’merci pour ses nombreuses réalisations dans la région de Ziguinchor et pour lui renouveler leur confiance et leur engagement à l’accompagner pour cinq ans encore, dès le 1er tour’’.

…Au même moment, le candidat de la coalition Sonko-Président devrait tenir un meeting départemental dans la capitale sud du pays.

Troublante coïncidence !

Après Ziguinchor, les deux candidats risquent encore de se retrouver à Bounkiling le 12 février (région de Ziguinchor) sur la route nationale (Rn4) où Ousmane Sonko est attendu avant l’étape de Bignona.

De même que le candidat de Bby, après Ziguinchor et sur le chemin qui le mènera à Nioro puis à Kaolack.

Du coup, le séjour des deux leaders de coalition constituera, à coup sûr, l’attraction de cette présente campagne dans la région de Ziguinchor.

C’est pourquoi le Comité des sages de Bby dans la commune appelle à l’apaisement du climat électoral.

Soulignant que la présidentielle ne constitue ‘’qu’une étape dans la grande marche vers le développement du pays’’, les ‘’sages’’ lancent un appel ‘’solennel en direction de toutes les coalitions et leurs candidats pour la sauvegarde de la paix sociale en vue du bien-être de tout le peuple sénégalais’’.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :