Cartes d’électeurs : le rapport compromettant des Experts de l’Union Européenne (MAFE)

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 237
Ceux qui prétendent que l’ère des fraudes électorales est révolue au Sénégal doivent réviser leur jugement après la lecture du rapport de la Mission d’Audit du Fichier Electoral (MAFE) en date du 26 février 2018.
Etabli par une équipe de 4 experts indépendants dans le cadre du Processus d’Appui au Processus Electoral financé par l’Allemagne et l’Union Européenne, le rapport de la MAFE dévoile un dispositif inédit de fraude «par contournement des procédures» et des pratiques illégales de la Direction de l’Automatisation du Fichier, d’une extrême gravité.
Contrairement à la démarche du régime visant à limiter l’étude de la MAFE à une analyse de la fiabilité du fichier électoral, il convient de préciser que l’audit porte sur les aspects techniques, administratifs et réglementaires du processus électoral (cadre juridique de la refonte partielle, enrôlement des citoyens, production, et distribution des cartes d’électeurs, fraudes et dysfonctionnements constatés, carte électorale, bureaux de vote…).

Laisser un commentaire