Cheikh Bachir Mbacké: Une force tranquille!

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 934

Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre assure le porte-parole de notre communauté avec ce bonheur que l’on sait depuis plus de dix ans.

Observateur attentif et partie prenante de tout ce qui se fait à Touba, moi, Serigne Mbacké Madina fils de Serigne Moustapha Abdou Aziz Bara Mbacké, m’inscris totalement en faux contre les tentatives orchestrées par des personnes insignifiantes, bêtes et jalouses tendant à jeter le discrédit sur Cheikh Bachir.

De Serigne Mouhamadou Lamine Bara Falilou à Serigne Cheikh Mbacké Maty Lèye et Serigne Mountakha Mbacké, les khalifes généraux mourides lui ont renouvelé leur confiance dans le difficile travail consistant à servir de porte-voix d’une communauté si diverse dans son unité.

« La perfection n’est pas de ce monde » a-t-on l’habitude de dire.

Mais Serigne Bassirou Mbacké rassemble énormément de suffrages sur sa capacité à s’acquitter de la manière la plus convenable de sa si redoutable tâche.

Exposé à la lumière en raison de son statut, il suscite la jalousie de certains individus tapis dans l’ombre qui instrumentalisent de jeunes écervelés dans le dessein inavoué de jeter l’opprobre sur lui.

C’est dans ce cadre qu’il faut inscrire le lynchage ( savamment orchestré par un quarteron de politicards encagoulés en mal de popularité) dont Serigne Bassirou fait l’objet ces derniers temps dans certains réseaux sociaux.

Mais « la bave du crapaud n’atteindra jamais la blanche colombe ».

Ces énergumènes minés par une jalousie maladive tentent de faire accréditer l’idée selon laquelle Cheikh Bassirou aurait enjoint à une Mbacké Mbacké très connue dans le microcosme politique de Touba de se rallier à Monsieur Macky Sall.

Pour qui connaît la parfaite neutralité de Serigne Bassirou qui s’est toujours situé à équidistance de toutes les chapelles politiques de notre pays, la ficelle est trop grosse !

Avec des procédés dignes du KGB de la grande époque, ces tristes sires avec leurs sbires « plus bêtes que méchants » tentent de faire passer notre porte-parole que la terre entière nous envie pour une taupe de Monsieur Macky Sall.

Et comme si cela ne leur suffisait point, ils ont eu l’outrecuidance de faire des sorties dans les réseaux sociaux pour affirmer l’énormité selon laquelle le très respectable Serigne Moussa Nawél distribuerait des subsides à des jeunes politiciens avec pour mission de salir certains dignitaires mourides.

Ces doux dingues ignorent certainement que c’est sur instruction de son père le regretté Serigne Moustapha Bassirou Mbacké et de Serigne Saliou Mbacké ( RTA)que Serigne Moussa a pris Monsieur Idrissa Seck sous son aile.

Penser un seul instant que Serigne Moussa peut se transformer en conspirateur pour les besoins du parti Reewmi relève à tout le moins d’une méconnaissance abyssale de Serigne Moussa dont le détachement vis-à-vis des choses futiles et périssables de ce bas monde est connu par tous les observateurs sérieux et objectifs.

J’ai personnellement pris l’initiative de faire cette mise au point pour démonter ces accusations fallacieuses et dont la vacuité saute aux yeux.

Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre est une icône ! il ne se rabaissera jamais à répondre à ces attaques insignifiantes, bêtes, méchantes et gratuites ; des attaques dont le soubassement est connu et identifié.

Il a raison car le mépris est la meilleure réponse à donner à des olibrius inconnus, dévorés par la jalousie et la haine et que le travail Ô combien important qu’il abat pour le rayonnement du mouridisme dérange : en raison du principe d’homologie !

Continue ta route Cheikh Bachir ! et sois persuadé que Serigne Touba saura reconnaître les siens !

Laisser un commentaire