Cheikh Bamba Dièye: «Les résultats montrent qu’un sénégalais sur deux est contre le pouvoir de Macky»

= 209

Les résultats de l’élection présidentielle sont, à présent, connus. Membre de l’opposition, Cheikh Bamba Dièye donne sa lecture de ces résultats et explique pourquoi les candidats de l’opposition ont décidé de ne pas déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel.

Quelle lecture faites-vous des résultats de la présidentielle ?

Je voudrais saluer la maturité des quatre candidats de l’opposition pour avoir fait la lecture objective des résultats qui sont annoncés. Ce qui est sorti comme résultat n’est en réalité que le souhait d’un candidat parmi les candidats.

Un processus électoral ou une élection ne peut être jugé sur l’instantanéité du vote.

Il faut juger tous le processus sur l’ensemble des éléments d’articulation qui donne de la valeur aux résultats.

Les acteurs politiques de l’opposition ont fait preuve d’un grand esprit démocratique.

Ils ont continué à se battre pour leur pays pendant que leur droit ont été molestés et le combat déséquilibré.

Avec le peuple sénégalais, nous avons subi les inconvénients liés à la confection de la nouvelle carte d’identité et la grande injustice dans sa distribution en sus de l’acharnement sur les acteurs politiques qui a amené nombre d’entre eux en prison sans compter le parrainage.

Si nous sommes là c’est qu’il faut constater que le candidat sortant vient de poser le dernier acte de sa volonté de confiscation de la volonté souveraine du peuple sénégalais, des citoyens qui nous ont soutenu pour dénoncer avec la dernière énergie la forfaiture électorale qui nous a été servie et dont le point d’orgue est les résultats que nous rejetons.

A présent que le président est passé au premier tour, quelle conduite sera la vôtre ?
Les Sénégalais doivent constater qu’ils ont une opposition mature et responsable qui a assumé dans des conditions difficiles voire impossibles, son devoir et ses responsabilités.

Elle n’a jamais cessé d’alerter et de tirer la sonnette d’alarme.

Aujourd’hui, elle se trouve encore aux cotés du peuple sénégalais pour, à nouveau, dénoncer l’ensemble des dysfonctionnements et la confiscation de la volonté souveraine du peuple sénégalais.

Pourquoi n’avoir pas déposé de recours.
A quoi bon aller déposer un recours au niveau du Conseil constitutionnel alors que nous savons que c’est cette même institution qui a invalidé la candidature de 22 candidats.

Ils ont montré à de nombreuses occasions leur inféodation au pouvoir exécutif.

Demain encore, ils viendront montrer qu’ils font partie du problème et ne sont en aucune manière un rempart contre les dérives autocratiques du candidat sortant.

Ils nous ont fait subir beaucoup de choses qui sont en porte à faux avec l’équilibre et la transparence d’un processus électoral.

C’est en toute responsabilité que les candidats de l’opposition ont décidé de ne point recourir à l’arbitrage de l’équipe de partisans aux couleurs de Benno Bok Yakaar qui nous sert de Conseil Constitutionnel.

Quelle sera la suite de votre combat
Ce sera de nous battre pour l’Etat de droit, le respect du citoyen, de ses choix et pour la sécurité de tous les sénégalais.

Vous découvrirez notre stratégie au fur et à mesure que nous allons la dérouler.

Ce qu’il faut retenir, c’est la satisfaction que nous avons aujourd’hui de sentir que le peuple sénégalais est de notre coté.

Ces résultats montrent que malgré tout, qu’un sénégalais sur deux, ne partage la déclination archaïque et tendancieuse de la gestion de notre pays.

Un sénégalais sur deux est contre le pouvoir de Macky Sall.

Ce que nous constatons avec beaucoup de regrets, c’est que tous nos acquis de paix, de respect mutuel, et de symbiose, qui nous ont permis d’être une nation une et indivisible, volent en éclat à cause de la gouvernance publique sous Macky Sall.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :