});

Classement des 25 pays les plus pauvres du monde – seuls trois pays ne sont pas africains

= 1051

Selon le dernier classement de Forbes, basé sur des données du FMI,  le continent le plus riche du monde (Afrique) a les habitants les plus pauvres au monde. En effet, parmi les 25 pays les plus pauvres au monde, seuls trois ne sont pas africains. Ce classement pose dans le fond les définitions des notions de pauvreté et de richesse.

Le PIB semble être la seule référence pour mesurer le niveau le niveau de richesse. Cependant, en Afrique noire, les difficultés à calculer le PIB sont particulièrement aiguës, en raison de bureaux nationaux de statistiques peu performants, de préjugés historiques qui brouillent des mesures fondamentales et de la structuration des économies.

Certains pays africains éprouvent des difficultés à mesurer la taille de leurs économies de subsistance et de leurs activités économiques non comptabilisées relativement importantes. Comment rendre compte de la production d’un paysan qui cultive et consomme ses propres aliments ? Si l’agriculture de subsistance est systématiquement sous-estimée, une partie de ce qui est perçu comme des facteurs de croissance, lorsque l’économie s’éloigne de la subsistance, peut ne refléter qu’une transition vers des activités qui sont plus faciles à calculer statistiquement. Quid du secteur informel dont la contribution positive dans l’économie des pays africains est avérée. Il crée des emplois et génère des revenus, et de ce fait réduit la pauvreté.

Plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne ne mettent par exemple pas leurs données à jour assez fréquemment, si bien que les chiffres de leur PIB ne rendent pas compte de secteurs économiques importants et à croissance rapide, comme celui des téléphones portables. Lorsque le Ghana a mis à jour ses données il y a quelques années, son PIB a affiché une progression de 60 pour cent en réalité il s’agissait d’une anomalie statistique, et non d’une véritable progression du niveau de vie des Ghanéens.

Il est quasiment impossible de savoir un pays pauvre est plus faible ou plus élevé que celui d’un autre en se référant uniquement au PIB pour mesurer le niveau de pauvreté des pays africains ou pour déterminer quelle politique économique conduit à la croissance en se référant uniquement au PIB.

Il existe d’autres systèmes de mesure du niveau de vie d’un pays sont tout aussi imparfaits, mais offrent des moyens additionnels de comprendre la pauvreté. L’indice de la pauvreté multidimensionnelle par exemple, intègre dix indicateurs, dont la nutrition, l’existence de toilettes et l’accès à du combustible de cuisine et à l’eau. Et en utilisant la parité du pouvoir d’achat, qui mesure le coût d’un panier identique de biens et de services dans différents pays, il est possible d’ajuster les PIB de façon à avoir une vision plus claire des niveaux de vie.

senecoplus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :