});

COMMENT ET PAR QUI BOKO HARAM FUT CRÉE

= 1646

Les sponsors de Boko A Rats: Bill Gate, BlackWater, Georges Soros, Mosanto, Qatar etc….

Selon la Coalition GreenWhite, la campagne actuelle Boko Haram est une opération secrète organisée par la Central Intelligence Agency américaine, la CIA et coordonnée par l’ambassade étatsunienne au Nigeria.
« Les Etats-Unis, qui s’abstiennent de vendre des armements au Nigeria, aident et encouragent, en effet, Boko Haram dans ses actes terroristes »
– President Buhari du Nigeria

Selon le ministre tchadien de la communication Hassan Sylla Ben Bakari, «40 % d’armes saisies par l’armée tchadienne sont de fabrication française». « nous n’avons pas désigné un pays comme étant le fournisseur des armes à Boko Haram. Nous avons juste montré image à l’appui, les armes et les minutions saisies chez les combattants de Boko Haram. Mon pays continuera de montrer ces images afin que ceux qui fabriquent ces armes, sachent qu’elles ne se retrouvent pas là où elles doivent l’être »
« Les pays africains ne fabriquent pas d’armes mais les achètent auprès des pays comme la France, la Russie, les Etats-Unis » a conclu Hassan Sylla Ben Bakari

« Boko Haram est soutenu, Boko Haram est financé, Boko Haram a reçu du matériel, y compris du matériel blindé sur le terrain. De qui ? Je ne le sais pas.
Comment pouvez-vous imaginer qu’une organisation terroriste arrive à conquérir aujourd’hui un tiers d’un grand pays comme le Nigeria avec une armée organisée, avec des blindés, avec des modes d’action qui ressemblent à ceux d’une armée régulière ? On ne fabrique pas de blindés au Nigeria, on ne fabrique pas d’armes. Donc, tout ça n’est pas tombé du ciel.
Boko Haram ne fabrique pas des TNT, Boko Haram ne fabrique pas des armes, Boko Haram ne fabrique pas des blindés. Nous savons d’où viennent ces armes, nous savons d’où viennent ces matériels. Nous savons qui forme les kamikazes. A partir de cet instant, nous sommes en mesure de dire que nous avons tous les éléments qui nous permettent de metre à l’abri, de sécuriser nos populations de la sous-région. » IDRISS DEBY sur Euronews.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :