Commissaire Sadio : «Les forces de l’ordre ne pourront jamais contenir la volonté populaire»

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 445

L’immense espoir suscité par l’élection de Macky Sall à la magistrature s’est transformé en désillusion. Le Commissaire à la retraite, Boubacar Sadio qui s’en désole dans « AUTOUR DU MICRO » de Dakarmatin peste qu’en réalité, le président de la République ne s’est pas présenté comme un homme de rupture. Après autant de reniements, l’invité de Pape Alé Niang s’interroge sur ce que vaut encore la parole de Macky Sall.


Concernant le procès de Khalifa Sall, Commissaire Sadio reste convaincu qu’il s’agit d’un procès purement politique. Et même s’il ne va pas jusqu’à affirmer que l’institution judiciaire est instrumentalisée, il est d’avis que certains juges sont manipulés par le pouvoir exécutif. Le Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle qui interpelle les forces de sécurité et de défense invite ces derniers à se comporter en parfaits républicains.

Car, avertit-il, «les forces de l’ordre ne pourront jamais contenir la force populaire». 31 ans après la radiation des policiers (13 et 14 avril 1987) dont il fut partie des victimes, Commissaire Sadio qui fut secrétaire général de la Coordination des policiers radiés promet de revenir sur cette affaire, à travers un livre qu’il projette de publier.

Dakarmatin

Laisser un commentaire