..CORONAVIRUS ET MOURIDOPHOBIE : …AUSSI, CLOUONS LE BEC À MADIAMBAL ET AUX ACTIVISTES NOUVEAUX PROPHÈTES DE SATAN. – Mourides.info

CORONAVIRUS ET MOURIDOPHOBIE : …AUSSI, CLOUONS LE BEC À MADIAMBAL ET AUX ACTIVISTES NOUVEAUX PROPHÈTES DE SATAN.

= 4070

Une nouvelle pathologie aussi pernicieuse que comique gangrène notre société depuis un certains temps. Bizarrement, cette épidémie n’attrape que les ennemis du mouridisme,et naturellement ceux là qui abhorrent SERIGNE TOUBA.

De ce fait, les vecteurs pour la propagation d’une telle pandémie à croissance exponentielle ne sont que la haine et la jalousie incarnées par les anti mourides.

La contamination de cette pathologie chronique (bagne SERIGNE TOUBA),bien que pouvant être héréditaire,elle trouve le plus souvent sa source dans le développement tout azimut du mouridisme.

À cela s’ajoutent le phénomène SERIGNE  TOUBA qui, de jour en jour prend des proportions extravagantes avec la ville de TOUBA qui demeure le centre du monde dans ce pays,non sans oublier l’appostat confrérique des jeunes en direction du mouridisme.

En effet,les récents événements avec le coronavirus ont montré que la haine contre le mouridisme est plus qu’une pandémie dans ce pays.

Il aura fallu une petite erreur ou un écart de langage d’un simple disciple mouride non instruit pour imputer la responsabilité entière à toute la communauté mouride.

Parmi ces anti mourides et ennemis declarés de SERIGNE TOUBA,on peut citer les pseudos intellectuels qui se sont usurpés le titre de maître à penser pour nous imposer leurs idéologies aux antipodes de la morale.

Ils font pitié ces esclaves intellectuels !

En réalité,Madiambal Diagne semble être la tête de file de ce groupiscule allergique de SERIGNE TOUBA et du mouridisme.

Nous savons tous qu’il est financé par des forces occultes pour destabiliser et juguler le mouridisme qui est actuellement la cible de tous les lobbys.

La ligne directrice de son douteux groupe de presse se résume au mensonge et à la calomnie à l’encontre de TOUBA.

Pour étayer nos propos,prenons l’exemple d’un article qu’il a publié en date du 16/03/20 où il a cherché à faire comprendre tacitement que certains cas confirmés du coronavirus étaient de la responsabilité des dignitaires mourides qui n’avaient pas annulé le magal de POROKHANE.

Il dit je cite : »Déjà, tout fidèle mouride est assez gêné aux entournures par le fait que Touba se révèle être l’épicentre de l’épidémie à la suite du Magal de Porokhane ».

Il n’a pas tari d’éloges à l’église en déclarant que ses dirigeants sont beaucoup plus responsables que les guides religieux qui ne sont là que pour leurs interêts.

Quelle malhonnêteté intellectuelle !

La haine qu’il nourrit envers le mouridisme l’a même poussé à ne pas évoquer le geste symbolique et salvateur du Khalif Général des mourides SERIGNE Mountakha qui a donné une somme consistante pour la lutte contre le coronavirus. D’ailleurs,Il n’est pas à son premier coup d’essai.

C’est un récidiviste connu pour ses tentatives de démonisation du mouridisme et de la ville de TOUBA.

Pareillement à cet ordres d’idées,force est de constater que le mouridisme est cette force gênante à combattre à tout prix.

Ainsi,le combat que les colons menaient contre SERIGNE TOUBA est poursuivi aujourd’hui sous d’autres formes.

La seule différence réside du fait que les concepteurs du projet de déstabilisation du mouridisme ont formé aujourd’hui des esclaves intellectuels à l’image de Madiambal,et qui étant sous perfusion de la culture occidentale, sont programmés à penser,réfléchir et agir comme leurs maîtres pour mener l’assaut contre le mouridisme et tout ce qui s’attache à SERIGNE TOUBA particulièrement la ville de TOUBA.

La liste de ces pseudos et prostitués intellectuels anti mourides est loin d’être exhaustive. Mais,il faut juste reconnaitre qu’il s’agit de tous ces aliénés intellectuels qui nous rabâchent des rengaines sous tendues par une haine démesurée à l’encontre du mouridisme.

Pour réussir leur projet utopique de combattre le mouridisme,ils adoptent hypocritement la stratégie de s’ériger en défenseur de la république et des libertés individuelles et démocratiques;justement, parce que pour eux la ville de TOUBA est beaucoup plus respectée que notre république et que le Khalif Général des mourides dispose des pouvoirs et prérogatives largement au dessus de ceux du président de la république.

En outre,on ne peut pas manquer de signaler ce nouveau phénomène de mouridophobie qui a émergé dans les réseaux sociaux.

Ceci est l’œuvre de psychopathes « mal nés » identifiés comme étant des activistes suppôts de Satan.

Ainsi,sur les résaux sociaux,pas un seul mot ou expression prononcé sans faire allusion au mouridisme. Pathétique et honteux quand des déséquilibrés mentaux et des fumeurs de Cannabis et de Marijuana en perte de repère deviennent les nouveaux messagers pour nous apprendre la réligion. En réalité, il ne sont que des prophètes de Iblis.

Alors,il ne faut jamais admettre la bonne cause d’une lutte engagée par des activistes puisqu’ils sont plus pernicieux que les maux qu’ils sont censés combattre en ce sens qu’ils sont des suppôts de Satan.

En effet, la haine et la jalousie les ont rendu méconnaissables et écervelés.

Ils sont devenus des aboyeurs de mesquineries à travers des mensonges et critiques infondées pou diaboliser le mouridisme.

Désormais, cette mouridophobie a eu comme corrolaire la mytomanie et la jalousie.

Paradoxalement,le fameux virus qui s’y attache ne se propage aussi dangereusement qu’en période d’évènements importants mais aussi lorsqu’il y a la réalisation d’un exploit extraordinaire par la communauté mouride; la grande mosquée massalikoul jinane en est la preuve évidente.

De ce fait, cette pathologie de la mytomanie se manifeste par des vomissements de mensonges et de fausses histoires glanées ça et là.

De la même manière elle s’aggrave par le biais de diarrhées intenses au format de « garouwalé » et des critiques inélégantes sans fondement aucun.

Mais ce qu’ils ignorent est que le phénomène SERIGNE TOUBA est cet aspect achromatique qui se nourrit efficiemment de la haine et de la jalousie des ennemis, et les mensonges et calomnies lui ont toujours porté chance.

Pour justifier cet argumentaire, il suffit de se référer aux combats sans succès que les puissants colons menaient pour la disparition du mouridisme.

N’avaient ils pas pris une batterie de mesure pour le confinement de la confrérie dans le baol uniquement ?

L’évidence est que le mouridisme dépasse aujourd’hui les frontières.

Qu’à cela ne tienne, leurs stratégies n’ont fait que produire d’effet boomerang en finissant par porter le mouridisme au pinacle.

La réalité est que les ennemis ne pourront jamais réussir leurs projets de déstabilisation du mouridisme.

Tant que le monde sera,SERIGNE TOUBA continuera à nous impressionner et à imposer sa prééminence.

La preuve est à rechercher sous le fondement de sa déclaration ci après : »barakatii waassi’atoune wa baakhiya baakhaa ou moulkou zii hibaati saafiya »;c’est-à-dire, ma baraka est dimensionnée à l’existence du subsistant, et que tant que celui-ci sera,elle demeurera.

Dieureudieufé SERIGNE TOUBA !!!

Avocat Mouride Yi !!!

N-B : Faut pas oublier d’aimer la page Avocat Mouride Yi.

Source : https://free.facebook.com/Avocat-Mouride-Yi-106220570874923/?refid=52&__tn__=C-R

1 Comment

  1. KONTE

    25 mars 2020 at 5 h 35 min

    DIEUREUDIEU FEUTY BOROM BARACK BI MBALLE BALLA AHMADOUNAA

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :