Dengue à Touba : la lutte se complique avec les eaux de pluies

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 238

Lors de sa visite à Touba, mardi 16 octobre, le ministre de la Santé et de l’Action sociale avait révélé la présence de la dengue dans la capitale du Mouridisme.

Mais, Abdoulaye Diouf Sarr avait aussi donné des assurances sur la mobilisation des ressources de l’Etat pour éradiquer cette maladie virale.

En effet, face au réel danger que fait planer sur la tête des pèlerins qui doivent rallier la ville sainte pour les besoins du Grand Magal qui doit s’y tenir le 28 octobre prochain, les autorités sont  sur les dents.

C’est dans ce sens que les services de l’Etat qui craignent que le pire ne se produise ont donné des directives aux populations pour adopter les mesures nécessaires afin de se prémunir de la maladie.

Mais, les eaux stagnantes présentes dans pratiquement tous les coins de rue compliquent la tâche des agents des services d’hygiènes entre autres qui sont en première ligne dans le dispositif.

Laisser un commentaire