[DIRECT]- Effondrement d’un viaduc à gênes : Au moins 39 morts et 15 blessés, dont une douzaine dans un état grave

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 675

L’effondrement d’une portion d’un viaduc de l’autoroute A10 à Gênes, mardi, a provoqué la mort d’au moins 39 morts et 15 blessés, dont une douzaine dans un état grave, selon un nouveau bilan de la protection civile.

Il y a aussi encore quelques disparus.

Suivez la poursuite des recherches et de l’enquête dans ce direct.


Au moins 39 morts et 15 blessés, dont une douzaine dans un état grave

Au total, celle-ci a fait au moins 39 morts et 15 blessés, dont une douzaine dans un état grave, selon un nouveau bilan de la protection civile. Il y a aussi encore quelques disparus. Suivez la poursuite des recherches et de l’enquête dans ce direct.

38 personnes, dont trois enfants âgés de 8 à 12 ans

«Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères confirme avec tristesse la présence de trois ressortissants français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes, indique le communiqué. Nous adressons à leurs familles toutes nos condoléances.» Le ministère a également indiqué qu’un centre de crise et de soutien était joignable.

Le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, avait annoncé plus tôt dans la matinée que 38 personnes, dont trois enfants âgés de 8 à 12 ans, avaient perdu la vie et que plusieurs personnes sont portées disparues.

Les secouristes ont également évacué 16 blessés, dont 12 se trouvaient dans un état grave. Selon la protection civile, environ 35 voitures et 3 poids-lourds ont été précipités dans le vide.
«Tous les espaces vides accessibles ont été explorés, maintenant on déplace les morceaux de débris les plus gros», a expliqué  Emanuele Gissi, un responsable des pompiers sur le site, alors que deux grandes grues ont été amenées sur le site pour ces opérations de déblaiement.

Sur son compte Twitter, le ministre de l’Intérieur italien prévient qu’il veut retrouver et punir les responsables de cette catastrophe.

«Plus je pense aux morts de Gênes, plus je me mets en colère.
Les responsables de cette catastrophe, avec leurs noms et prénoms, devront payer, tout payer, payer cher.»
D’après la direction régionale des pompiers de Gênes, l’infrastructure s’est en grande partie écroulée sur des voies ferrées qu’elle surplombait. La foudre aurait touché la base d’un des piliers du pont, selon La Repubblica (en italien).

Le ministre euro sceptique, patron de la Ligue (extrême droite), a aussi évoqué les investissements nécessaires pour faire face à la vétusté générale de nombreuses infrastructures italiennes.

Laisser un commentaire