[Dossier] Procès pour terrorisme (2/4) : Les terribles confessions d’Imam Dianko

= 256

Jugé pour actes de terrorisme et apologie du terrorisme, l’imam Boubacar Dianko a été acquitté le 10 avril dernier. Il a passé six ans en détention préventive. En plus d’une réinsertion sociale difficile, celui qui était soupçonné, à tort donc, d’entretenir des liens avec Boko Haram souffre d’une sciatique et d’hypertension artérielle qui gênent sa mobilité. Résultat : sa famille croule sous la pauvreté.

Pour la première fois, il se livre aux médias. Une triste confession !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :