Exclusivité :Les révélations de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr sur la gratuité de l’eau  à Touba.

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 670

En prélude du grand Magal de Touba, un comité local de développement se tenait à la gouvernance de Diourbel sous la présidence de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr, porte-parole du Khalif général des mourides.

Une occasion que le président du comité d’organisation du Magal a saisie pour passer en revue  les priorités de ladite Commune  pour  une bonne organisation du Magal et mettre fin à la polémique sur la fin de la gratuité de l’eau dans la cité religieuse.

Après la démission de Serigne Cheikh Aliou Mbacké à la tête de la structure «Mahou Rahmati», (chargée de contrôler la gestion de l’eau), certains avaient cru à la fin de la gratuité de l’eau à Touba.

Cette idée a été confortée par la sortie du ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye qui avait déclaré que Touba doit nécessairement payer de l’eau.

«J’aimerais apporter des éclaircissements sur la polémique créée par l’idée de la rupture de la gratuité de l’eau à Touba.

Beaucoup de personnes demandent si c’est Serigne Mountakha Mbacké qui a donné cet ordre.

Je tenais à préciser qu’il n’a jamais parlé de cela.

Le khalife ne va jamais prendre le contre-pied de ses prédécesseurs.

Je ne suis pas, non plus, au courant d’un programme de l’Etat qui l’envisage.

Donc, je ne réponds pas aux rumeurs.

Les populations ont l’obligation de connaitre la vérité, Serigne Mountakha Mbacké n’a jamais donné ce «Ndigueul».

Le Khalif est d’avis qu’avant de penser à une éventuelle commercialisation de l’eau, il faut d’abord assurer l’effectivité de la distribution du liquide précieux», a déclaré Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr pour rassurer les plus sceptiques.

Au cours de la réunion, le président du comité d’organisation du Magal a exhorté les Autorités étatiques à œuvrer pour un ravitaillement suffisant en électricité, en eau  et  régler le problème de l’assainissement dans la capitale du Mouridisme.

Le gouverneur de la Région Mamadou Moustapha Ndao, le corps militaire et l’ensemble des Chefs de services ont pris part à cette réunion qui s’est tenue à la Gouvernance de Diourbel.

Laisser un commentaire