});

Facture d’électricité impayées: Serigne Mbaye Sy Mansour exhorte les mauvais payeurs à s’acquitter de leur devoir

= 613

Le non-paiement des factures d’électricité ne préoccupe pas uniquement le directeur général de la Senelec. Le marabout Serigne Mbaye Sy Mansour l’est également. C’est pourquoi, en recevant hier la délégation du ministre de l’Energie et des Energies renouvelables et du directeur de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, le marabout a exhorté les abonnés mauvais payeurs à s’acquitter de leurs factures. ‘’Si les Sénégalais ne payent pas l’électricité, la Senelec ne peut pas survivre et risque aussi de ne pas avancer. Et s’ils n’honorent pas leurs factures, ils ne pourront pas revendiquer quoi que ce soit’’, a fait savoir le religieux. Qui a laissé entendre que Tivaouane est un bon payeur puisqu’ils ont réussi à faire en sorte que tout chacun paye ses factures. Même s’il est conscient que les abonnés sont dans l’obligation de payer leurs factures, le marabout pense d’un autre côté, la Senelec aussi doit faire preuve d’indulgence pour le recouvrement, surtout à l’endroit des couches vulnérables.

Galvanisé par ce message du marabout, le ministre a embouché la même trompette : ‘’Quand on a bénéficié du service de quelqu’un et qu’on a des dettes, la morale et la logique voudraient qu’on paye.’’ Et de poursuivre: ‘’Nous avons été indulgents car si les factures impayées ont atteint le montant de 100 milliards de F CFA, c’est parce que nous avons été indulgents.’’

Cette invite du guide religieux semble venir en appoint au directeur général de la Senelec qui réclame des arriérés à plusieurs structures étatiques. Parmi celles-ci : l’Assemblée nationale, les collectivités locales, les hôpitaux et autres structures comme la Cour suprême.

Outre la question des factures, le ministre Thierno Alassane Sall est revenu sur le dispositif mis en place par son département pour un bon déroulement du Gamou de Tivaouane. A ce propos, il a promis une fourniture d’électricité en continue puisque la cité sera mise hors délestage. D’après les explications du ministre, ceci est rendu possible grâce à des sources de production, des lignes de transport, des postes de distribution entre autres.

Il s’agit d’un ensemble de dispositifs pour pallier tout impair en matière de fourniture d’électricité pour le Gamou. ‘’Nous nous réjouissons aussi du constat que, dans le cadre de la modernisation de la ville de Tivaouane, l’extension du réseau est en train d’être opérée par la pose des postes de transformation. Tout comme cela a été fait dans beaucoup d’autres villes du pays’’, a soutenu Thierno Alassane Sall. Quoi qu’il en soit, il a assuré que ‘’l’État a pris toutes les dispositions utiles pour assurer une fourniture correcte en électricité aux populations’’.

Enquête Plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :