Gouvernement: Le Premier ministre dément toute volonté de démissionner

= 456

On écrivait dans ces colonnes que les rumeurs avaient fini de prendre la place, avec des annonces répétées de remaniements ministériels. Des ministres, et non des moindres, devaient sauter, au premier rang desquels le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne.

EnQuête a plusieurs fois émis des doutes sur de telles ‘’infos’’. Mais cette fois, c’est une voix autorisée, celle du Premier ministre lui-même qui vient démentir toute volonté de démissionner de son poste, pour quelque raison que ce soit. ‘’C’est de la manipulation pure et simple’’, a-t-il déclaré, joint au téléphone depuis La Mecque où il se trouve présentement dans le cadre du pèlerinage. Le chef du gouvernement a aussi confié à des proches ne pas accorder de l’importance à ces rumeurs, mais qu’il est plutôt disposé à travailler dans le cadre de la ligne tracée par le Président Sall.

C’est l’audience que le Président Macky Sall avait accordée au Général Babacar Gaye, deux semaines après sa démission fort médiatisée de la Mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca), qui a été le catalyseur de la ‘’météo’’ autour d’un remaniement. ‘’Et vite une place lui a été trouvée par la rue au sein du gouvernement : le ministère de l’Intérieur’’, ironise une source policière. Or, le fait que le Président Sall reçoive le Général Babacar Gaye ne peut pas signifier qu’il lui donne le poste, même s’il a un profil indiqué pour cela.

Les gens vont trop vite en besogne’’, regrette-t-on. Les rencontres avec plusieurs personnalités de l’opposition, surtout du Parti démocratique sénégalais (Pds), avaient poussé certains à entrevoir des schémas, comme le départ des ministres de Benno Bokk Yaakaar (BBY). Ce qui est réellement surréaliste dans le contexte actuel plutôt marqué par des opérations de raffermissement de la majorité présidentielle. Dans tous les cas, le modus operandi est toujours le même. On pointe des insuffisances d’un ministre pour ensuite dresser le profil le ‘’mieux indiqué’’ pour remplacer ce ministre placé malgré lui, sur…siège éjectable. Le malheureux n’a ensuite d’autre choix que de laisser Chronos…avaler la rumeur.

Enquête Plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :