Grève de la faim : les Thiantacounes rejettent la médiation du Procureur

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 293

Au nombre de six (6) à observer une diète depuis lundi dernier, les co-accusés du guide des Thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune, ont rejeté la médiation du Procureur de la région de Thiès, qui leur demandait de mettre fin à leur mouvement d’humeur.

Cheikh Faye et ses camarades poursuivis pour l’affaire de double meurtre de Médinatoul Salam, réclament un procès ou la mort.

Le Procureur de la République de Thiès, n’a pas réussi à convaincre les codétenus de Cheikh Béthio Thioune, qui observent une grève de la faim depuis quelques jours, à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès, a lâcher du lest.

 Pape Demba Sow a rencontré, à trois (3) reprises les thiantacônes grévistes pour les convaincre de revenir sur leur décision. Mais, il s’est heurté à l’entêtement des détenus grévistes qui réclament un jugement ou rien.

Cheikh Faye, chamballan du guide des Thiantacones, et porte-parole de ses camarades, dira qu’ils ont trop longtemps séjourné en prison.

Il informe que leur dossier est bouclé depuis 2013 et ils ne sont toujours pas attraits à la barre alors qu’ils ont été renvoyés par le juge d’instruction à la Chambre criminelle.

Aussi, ne comprennent-ils pas que des dossiers plus récents que les leurs soient enrôlés alors qu’eux restent toujours en prison, « sans raison ».

Ces Thiantacounes signalent qu’ils iront jusqu’au bout de leur grève, informe « l’Observateur » .

Laisser un commentaire