Invalidation de son parrainage: Bougane Guèye Dany annonce un recours devant la Cour suprême et une plainte contre X

= 115

Bougane Guèye Dany ne compte pas s’avouer vaincu très vite. Recalé par le parrainage après examen par le Conseil constitutionnel, le leader de “Gueum Sa Bopp“ compte saisir la Cour suprême pour réparer ce qu’il appelle une “injustice“.

Dès ce vendredi, le candidat déclaré recalé va saisir la Cour suprême pour faire admettre la conformité de ses parrainages, rejetés par le Conseil constitutionnel.

Concomitamment à cette procédure devant la Cour suprême, Bougane Guèye Dany va porter plainte contre X devant la justice pour “manipulation de données informelles“.

« Nos données ont été manipulées. 30 860 rejets ont fait l’objet de tripatouillage.

On leur a transmis des données à neuf chiffres . Voilà l’escroquerie, l’arnaque. La tromperie à laquelle on a associé le Conseil constitutionnel.

Le Conseil constitutionnel ne travaille pas avec le bon fichier. Au finish, on se retrouve avec 30 860 rejets pour autres motifs (non régularisables).

Le fichier a été tripatouillé.

On va porter plainte contre X, pour manipulation de données informelles et introduire un recours auprès de la Cour suprême », a dit Bougane Guèye Dany.

Le Conseil constitutionnel, après examen des parrainages déposés, a validé les signatures déposées par les candidats Issa Sall, Macky Sall, Khalifa Sall, Ousmane Sonko et Karim Wade.

Les candidats Idrissa Seck, Malick Gackou et Me Madické Niang ont été invités à compléter sous 48 heures leurs dossiers de parrainage.

Au total, 27 dossiers de candidatures avaient été déposés au Conseil constitutionnel. 19 ont été donc définitivement rejetés par les juges des élections.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :