Jean Paul Dias se révolte contre le régisseur de Rebeuss : « Je ne la laisserai pas humilier mon fils »

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 373

Le père du maire de Mermoz / Sacré-Cœur, Jean Paul Dias a réagi sur la suspension des droits de visite hebdomadaires de son fils détenu à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss pour 6 mois. Ainsi, il accuse l’administration pénitentiaire de tenter d’humilier Barthélémy Dias.

A ce propos, M. Dias persiste et signe en soutenant que la directrice de la prison de Rebeuss est en train d’outrepasser ses prérogatives.  « Nous ne la laisserons pas faire parce que c’est une manière d’humilier mon fils. Si elle est incapable de respecter les droits des détenus, il faut qu’on la dégage », peste Dias-père.

Il relève que la suspension ne se limite pas là, car la direction a également privé au maire de Mermoz / Sacré-Cœur la possibilité de signer les documents de la mairie concernant les affaires courantes. Ce qu’il perçoit comme une manière d’instaurer un ‘’blocage’’ de l’institution municipale, en privant ses travailleurs de salaires et d’évacuer les tâches urgentes qui ne peuvent pas attendre.

Laisser un commentaire