});

La BID promet d’accompagner le PSE

= 518

Le directeur chargé du secteur privé de la Banque islamique pour le développement (BID), Khaled Aboodi, a affiché, mardi, sa volonté d’accompagner le Sénégal dans sa recherche de financement pour le Programme Sénégal émergent (PSE)

‘’Nous réaffirmons la volonté d’accompagner le Sénégal avec qui nous travaillons depuis longtemps ‘’, a dit M. Aboodi qui a pris part à la cérémonie de réception du prix Awards du meilleur projet de la finance islamique reçu lundi par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Le directeur chargé du secteur privé de la BID a dit toute sa disponibilité à accompagner le Sénégal dans cette voie de recherche de financements innovants à l’instar du Sukuk laquelle cette banque a été associée dans toutes ses phases.

D’autres hommes d’affaires asiatiques ont affiché cette même volonté lors du forum d’affaires tenu ce mardi avec notamment le chef du département des marchés prêts et capitaux de la banque Emerite NBD Hitesch Asarpota.

Au nom du ministre qui a regagné plus tard le forum pour des audiences avec des Sénégalais et hommes d’affaires locaux, le directeur de cabinet Pierre Ndiaye a insisté sur l’option prise par les autorités sénégalaises de maintenir le déficit budgétaire à des niveaux soutenables.

Selon lui, 40% des financements publics proviennent de l’extérieur au moment où la restructuration opérée au niveau budgétaire permettent de financer 60% des projets.

Il s’agissait, à travers ce forum, d’ouvrir de nouvelles pistes de financement pour le Sénégal qui a recours à des fonds alloués par des bailleurs parmi lesquels les Asiatiques constituent une infime partie.

Ils ont promis, à l’issue de cet échange avec les techniciens du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, de s’intéresser davantage au Sénégal qui présente pour eux une opportunité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :