La « Pank » Sibeth Ndiaye fait les frais de l’affaire Benalla

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 1630

Elle aussi aura été touchée par la déflagration Benalla, du nom de ca garde du corps du président français qui s’est illustré en violentant des manifestants. Jusque-là responsable de premier plan du service presse d’Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye est désormais coiffée par Sylvain Fort.

Ce normalien était la « plume » du président français et devient le patron du pool communication de l’Elysée dans le cadre d’un réaménagement en profondeur du dispositif élyséen.

Le naufrage de la com de Macron a fait une autre victime, son ancien porte-parole Bruno-Roger Petit à qui on reproche son cafouillage aux premières heures de l’affaire Benalla.

Après avoir capté la lumière et fait l’objet d’un début de starisation à outrance dans les médias français, c’est donc un dur retour sur terre pour notre compatriote Sibeth Ndiaye.

Connue pour être une vraie « Pank », autrement dit une forte tête en wolof, l’égérie déchue de Macron pourra-t-elle supporter de passer ainsi de la lumière à l’ombre sans moufter ?

Alain Ndiaye

Laisser un commentaire