});

Le contexte social et historique de l’arabie du 7ème siècle

= 581

La révélation a eu lieu en Arabie dans le Hijaz (qui comprend la Mecque, Yathrib, connu plus tard sous le nom de Médine, et leurs environs).

Le prophète Muhammad est né et a grandi à la Mecque qui a la particularité d’être un point important pour les marchands. Mais elle est aussi un lieu de pèlerinage car avant l’appel de Mohammad, la Kaaba était utilisée par les polythéistes pour accomplir leur culte des idoles.

La péninsule arabe est limitée à l’ouest par la mer rouge et la presqu’ile du Sinaï, à l’est par le Golfe Arabe, et une grande partie de l’Irak du sud, au sud par la mer des arabes qui est un prolongement de l’océan indien et au nord, par la Syrie et une partie de l’Irak. Sa superficie est estimée entre 3 429 904 km2 et 4 458 875 Km2.

KHADIMU-R-RASUL, le Serviteur Privilégié du Prophète

Grâce à cette situation géographique, le nord et le sud de la Péninsule étaient une escale pour les peuples et un centre commercial, culturel, religieux et artistique.

Le Prophète Mohammad, appartient à la tribu des Quraïsh, une tribu importante de la Mecque qui lui confère une place de choix dans la société mecquoise. Par leur généalogie, les khoureyshites remontent à Ismaël

L’on rapporte que Ismaël dirigea la Mecque et le temple d’Allah sa vie durant. Il faut rappeler que la plupart des arabes avaient répondu à l’appel d’Ismaël quand il les avait appelé à la religion de son père Abraham. Ils adoraient Allah et professaient le monothéisme.

Mais la situation changea quand l’un des chefs de tribu y introduisit une idole appelée Houbal qu’il plaça à l’intérieur de la Kaaba et appela les mecquois à son adoration. Ceux ci répondirent à son appel et cela se répandit dans le tout le Hedjaz.

Ainsi le chirk et le culte des idoles devinrent l’aspect le plus marquant de la religion des gens de l’époque antéislamique. Ils s’attachaient à elles, s’humiliaient et se prosternaient devant elles. Ils leur faisaient diverses offrandes. Ils les interpellaient et cherchaient leur protection en les créditant d’un pouvoir d’intercession.

Dans un autre registre il faut noter qu’à la faveur des guerres, les juifs, les sabéens et les chrétiens avaient trouvé le moyen d’arriver dans la péninsule arabique. Plusieurs tribus juives passèrent au Hedjaz et s’installèrent à Yathrib et à Khaybar. Une partie des arabes se convertirent au christianisme et au judaïsme.

Voilà brossé la situation de la péninsule arabique avant l’avènement du Prophète de l’Islam Mouhamad Rassoulal Lah (PSL) qui allait avoir la lourde tâche d’éclairer l’humanité qui a sombré dans l’obscurantisme et oublié le culte d’un DIEU unique.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :