Le gouverneur de Louga boude la cérémonie officielle du Gamou de Seydi Djamil

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 588
La 57ème édition du Gamou Seydi Djamil s’est tenue ce Samedi 10 Février 2018 à la traditionnelle place Thiokhna de Louga.
Cette manifestation tant attendue par la hadara de Seydi Djamil et les populations de Louga reste l’un des plus grands rassemblements de la Tidjania après le Gamou de Tivaouane.
Le Gamou Seydi Djamil est le point de convergence de plusieurs milliers de fidèles venant de tous les coins du Sénégal et de la diaspora, et un moment d’intense communion entre toutes les familles religieuses de la région.
En atteste le défilé des centaines de véhicules convoyant les fidèles que la famille de Seydi Djamil et leurs invités suivent depuis la terrasse de la résidence de feu El Hadj Racine MBAYE, grand mouqadam de Seydi Djamil.
Chaque année, l’évènement se déroule dans la ferveur  et la plus grande convivialité, au grand bonheur des talibés  qui viennent se ressourcer auprès de leur marabout, Serigne Mansour SY Djamil, et  de la famille de Seydi Hadji Malick.
En effet, cette année, la hadara juma précédant le Gamou a été présidé par Serigne Mbaye SY Abdou.

Pendant que toute la famille de Seydi Hadji Malick et les autres familles religieuses étaient fortement représentées, on note, comme l’année dernière,  une réduction de la délégation gouvernementale  et de l’implication de l’Etat pour le bon déroulement de cette manifestation d’envergure.
La délégation gouvernementale était conduite par le Gouverneur, accompagné de quelques chefs de services.
Les organisateur  du Gamou  ont trouvé  cette attitude de l’Etat déplorable et incompréhensible ; et  n’ont pas manqué de le souligner devant le Gouverneur.
Ils ont ainsi  rappelé qu’avec ou sans l’implication de l’état, le Gamou sera toujours une réussite parce que béni par de saints hommes dont Serigne Babacar SY.
Ils ont été appuyé dans leur propos par  leur responsable moral Serigne Mansour SY Djamil qui a révélé que Macky SALL lui avait bien dit qu’il ne lui donnerait que des miettes pour le Gamou parce qu’il était devenu marabout opposant.
C’est pendant que le marabout racontait cette anecdote pour introduire son message au Président de la République que le Gouverneur Alioune Badara Mbengue a boudé la cérémonie officielle ; chose inédite.
Une réaction surprenante venant du représentant du Président de la République, qui n’est surement pas habitué au franc-parler du marabout.
Serigne Mansour  révèle  ensuite que, durant leur entretien en privé,  le Gouverneur lui avait demandé de ne pas aborder le sujet durant le Gamou.
Il lui avait répondu que s’il tenait le même discours en public il lui fournirait la même réponse ; et il a tenu parole.
Force est de constater que les organisateurs ont eu la courtoisie de laisser au gouverneur le temps de délivrer le message du Président de la République ; mais il a utilisé ce temps pour s’essayer à  un cours sur le protocole de l’Etat.
Serigne Mansour  a écouté le Gouverneur pendant plus de  vingt minutes, mais ce dernier a tout simplement refusé d’entendre le message du marabout.
L’assistance, choquée par un tel manque de tact et un comportement aussi irrespectueux de la part du Gouverneur, a montré tout son soutien  et toute sa solidarité à Serigne Mansour.
Mais cet incident ne semble pas avoir affecté l’engagement des milliers de fidèles qui  ont ensuite été bercés par la voix mélodieuse et bénis par les prières de Serigne Moulaye SY Habib, avant de partir  pour les traditionnelles visites chez  Sokhna Astou SY et Mame Malick SALL.

Laisser un commentaire