Le juge accorde la liberté à Ngaaka Blindé

= 259

Après près d’une année passée en prison, Ngaaka Blindé est enfin libre.

Le juge de la Chambre correctionnelle de Dakar lui a déchargé des délits pour lesquels il était poursuivi. A savoir : contrefaçon, falsification et altération de signes monétaires. 

L’Etat du Sénégal, qui réclamait 50 millions de dommages a été tout simplement débouté dans cette affaire.

Le présumé complice du rappeur, Khadim Niang a été également relaxé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :