Le juge Maguette Diop ne s’est pas désisté, il a été déssaisi

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 1253

Depuis quelques semaines, son nom devient insistant.

Dans les coins feutrés de Dakar, Maguette Diop est sur toutes les langues. Ce juge fut candidat à sa propre succession à la tête de l’Union des magistrats du Sénégal.

Maguette Diop avait dû renoncer.

A l’époque, le reproche qui lui avait été fait, c’est sa proximité avec le pouvoir. Son adversaire d’alors avait d’ailleurs usé de cet argument pour le décrédibiliser.

Souleymane Téliko sera  finalement élu président de l’UMS. Là encore, Maguette Diop fait machine arrière. Désigné comme étant celui qui doit juger le maire de la capitale sénégalaise, Maguette Diop a, à la surprise générale, renoncé.

De recoupement en recoupement, Yerimost est en mesure d’affirmer que le magistrat a été dessaisi.

Maguette Diop avait été accusé d’avoir  assisté à une réunion secrète qui s’est tenue au palais de la République avec comme ordre du jour : « Khalifa Sall ».

Sa partialité mise en branle, le juge Maguette Diop a été « convaincu » de céder sa place par la haute hiérarchie de sa fonction et c’est au juge Malick Lamotte que revient la lourde tâche de trancher le dossier de l’édile de Dakar.

 

Laisser un commentaire