Le Président Macky Sall a bel et bien reçu ce rapport polémique, révèle Ngouda Fall Kane ancien inspecteur de l’IGE

= 138

Le chef de l’Etat a bel et bien reçu le rapport polémique de l’Inspection générale d’Etat (Ige) relatif à l’affaire Petro-tim qui éclabousse la présidence de la république.

C’est la conviction de Ngouda Fall Kane, ancien inspecteur général d’Etat (Ige).

Il estime qu’ « Aujourd’hui, le Sénégal est malmené par la cupidité, l’incompétence notoire et l’ambition démesurée de ses hommes politiques.

On ne peut pas commanditer un rapport et ne pas le recevoir pendant 7 ans.

Ce n’est pas possible qu’un rapport reste autant de temps sans être transmis à l’ordonnateur.

Tous les rapports commandités par le président de la République lui sont transmis dans les délais », persiste et signe Ngouda Fall Kane.

Or, « Si un rapport de l’Ige reste 7 ans sans être transmis, c’est qu’il y a un problème et c’est extrêmement grave », explique l’ancien Ige, dans les colonnes de L’observateur.

Ngouda Fall Kane n’est pas loin de dire qu’il n’est pas exclu, à l’époque de la rédaction du rapport, que des personnes haut placées aient tenté de mettre le coude sur l’enquête de l’Ige qui met en cause Aliou Sall, frère du président Macky Sall au sujet de l’affaire Petro-tim.

Ce qui expliquerait que le rapport n’ait pu être transmis à l’ordonnateur et destinataire, pense-t-il.

Toutefois, « S’il est avéré que l’inspection générale d’Etat n’a pas transmis le rapport, c’est une faute de l’Ige, tranche-t-il.

Mais, l’Ige est un corps discret, elle peut ne pas communiquer. Maintenant, à certains niveaux dans le circuit de transmission, des gens peuvent éliminer le dossier.

Nous sommes dans un Etat où tout est possible.

Si des gens pensent qu’il y a des intérêts en jeu, ils peuvent l’intercepter au moment de la transmission.

Cela n’est pas à exclure ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :