« Les prédateurs d’aujourd’hui finissent toujours par être les proies de demain »

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 405

‘‘Les épreuves sont faites pour les croyants et on n’a pas besoin d’être abonné à la chaîne télé Nat Géo Wild pour savoir que les prédateurs d’aujourd’hui finissent toujours par être les proies de demain’’.

La conclusion est un peu incisive, mais le député Ousmane Sonko n’a pas fait dans la dentelle en signant son texte qui a sanctionné sa visite au maire de Dakar.

Hier matin, il s’est rendu à la prison de Rebeuss pour voir son collègue député et maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.

‘‘J’ai trouvé un homme rayonnant, vêtu d’un blanc immaculé de la tête aux pieds, le visage fendu d’un éclatant sourire que ne pourra jamais s’offrir son persécuteur qui ne dort plus la nuit, certainement tourmenté par sa gestion vicieuse et haineuse du pouvoir.

Je me suis très longuement entretenu de la situation du pays et des perspectives avec un homme serein, lucide et endurant’’, a posté le président du mouvement Pastef les Patriotes sur sa page facebook. 

Laisser un commentaire