L’Internet fixe encore faible pour développer l’économie numérique (Expert)

= 503

Le président de Internet society (ISOC) Sénégal, Alex Corenthin, a estimé, jeudi, à Dakar, que le taux de pénétration de l’Internet fixe est très faible pour prétendre développer l’économie numérique.

« Le taux de pénétration Internet du fixe est très faible. Il n’y a que 200.000 lignes fixes au Sénégal sur le net pour une population qui excède 14 million d’habitants », a dit Alex Corenthin lors d’un forum sur la gouvernance de l’Internet,

La définition du taux de pénétration de l’Internet, qui est basée sur le taux de pénétration du mobile, ’’n’est pas fiable’’ car l’Internet via le mobile ’’est à bas débit et ne permet pas l’émergence de nouveaux services pour le développement de l’économie numérique’’.

Alex Corenthin a souligné que les données personnelles ’’qui de nos jours sont monétarisées, constituent un enjeu économique de taille’’ et que toute information sur le net ’’est monétarisée et génère des revenus’’.

’’Ces revenus peuvent être aussi générés en interne à condition que nous puissions maîtriser l’impact de ces données à l’intérieur de notre système », précise le président de l’ISOC.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :