});

Mahammad Boun Abdallah Dionne : ‘’Le Sénégal va se doter d’un nouveau parc pour les expositions dès 2016’’

= 559

Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne encourage et soutient les autorités du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices). Venu constater les dégâts causés par l’incendie du Pavillon Vert, il a promis un nouveau parc d’exposition pour notre pays en 2016.

Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne promet un nouveau parc pour les expositions. En visite hier au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices) suite à l’incendie du Pavillon Vert, il a tenté de rassurer les exposants en leur promettant la réfection du centre et la construction d’un autre plus moderne. ‘’Le président de la République va construire, dès 2016, un nouveau parc d’exposition de 20 mille m2.

Il pourra héberger dans les meilleures conditions les salons et expositions ainsi que les foires qui vont se tenir dans notre pays’’, a révélé le Premier ministre. Selon lui ce projet vise à faire du Sénégal un hub en matière de service, de tenue de conférences et de salons internationaux.

Il informe que la décision de construire un nouveau centre d’exposition a été prise bien avant l’incident causé par l’incendie. A en croire le PM, le projet est déjà ficelé. ‘’C’est une décision forte du chef de l’Etat qui a été prise bien avant ce sinistre. J’ai passé une grande partie de cette semaine à travailler avec les autres départements concernés pour la création de ce parc d’exposition. Dès 2016, on verra des bâtiments et des hangars surgir à Diamniadio avec les normes les plus actuelles pour que nous continuions à être un hub international’’, a rassuré M. Dionne.

Revenant sur l’incendie du Pavillon Vert, le chef du gouvernement a montré sa satisfaction par rapport aux mesures prises par la direction du Cices et a promis la rénovation du centre. ‘’Le Cices a plus de 30 ans aujourd’hui. Il faut le mettre aux normes. La mise aux normes peut coûter plus cher que la réalisation d’un nouveau parc’’, a-t-il dit. Il a enfin encouragé les autorités du Cices, celles de la protection civile et la gendarmerie nationale pour les efforts fournis afin de limiter les dégâts.

Le directeur du Cices Cheikh Ndiaye, pour sa part, a expliqué au PM le bilan de la catastrophe et les mesures prises. Il a rassuré le chef du gouvernement quant à la prise en charge des rescapés et des victimes de l’incendie. Selon lui, tous les rescapés ont été relogés et ont repris leurs activités. ‘’Nous avons fini d’identifier les véritables victimes et nous avons décidé de les indemniser car l’événement est assuré.

Aujourd’hui, le montant déclaré est de 2 milliards de francs CFA environ. Mais déjà, à l’œil nu, on voit des exagérations terribles’’, a révélé le patron du Cices. Cheikh Ndiaye d’assurer que toute la lumière sera faite sur cette affaire. ‘’On a commis un expert en incendie et un autre en évaluation dommage. Une fois leur travail terminé, nous allons faire une confrontation avec les chiffres déclarés.’’

Concernant les causes du sinistre, le DG impute une partie à la vétusté des infrastructures et la ‘’maintenance qui fait défaut’’. ‘’Le Cices a été construit en 1974. Donc il a 41 ans. Il se trouve dans un état de vétusté terrible. On éprouve toutes les peines du monde pour organiser la foire’’, a-t-il conclu.

Le ministre du Commerce étant absent du pays, Mahammad Dionne a été accompagné par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane qui assure l’intérim et d’autres membres du gouvernement.

Enquête Plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :