Maurice Soudieck Dionne : « le Conseil constitutionnel est tombé dans l’idolâtrie des textes »

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 704

L’enseignant-Chercheur à la Faculté de droit de l’université Gaston Berger de Saint Louis (Ugb) balaie d’un revers de main tout l’argumentaire du Conseil constitutionnel, qui s’est déclaré incompétent à statuer sur la saisine en annulation de la loi sur le parrainage introduite par les députés de l’opposition.

Maurice Soudieck Dionne s’est dit outré par cette décision des 7 Sages et estime « très dangereux » que dans un Etat de droit, cette juridiction « qui est tombée dans l’idolâtrie des textes » se déclare toujours incompétent à dire le droit.

« L’Assemblée nationale qui devrait  être un symbole, en matière de respect de la loi peut, allègrement, la violer sans conséquence aucune, dés lors qu’il y a aucun juge », fustige-t-il, dans la foulée dans les colonnes de SourceA dans sa parution de ce samedi. Tout au plus, il soutient que cette « situation est un péril très grave pour la démocratie sénégalaise »

Laisser un commentaire