});

Mécanisation de l’Agriculture au Sénégal : pour produire environ 1,8 million de tonnes de riz blanc par an

= 796

Le lancement de la Grande offensive pour la mécanisation de l’agriculture intégrale au Sénégal PSE/PRACAS,  est effectué ce lundi, à Dakar. La cérémonie présidée par M. Moustapha Lo Diatta, secrétaire d’État chargé de la structuration de l’accompagnement et de la mutualisation des organisations paysannes s’est tenue en présence de représentants des organisations paysannes du pays.

Le gouvernement du Sénégal, depuis quelques années a pris l’option de faire de l’agriculture un levier essentiel pour atténuer les risques liés à la dépendance et alimentaire et à la surpopulation des villes du fait de l’exode rurale.

A cet effet, divers programmes sont mis en œuvre par l’État du Sénégal pour rendre l’agriculture compétitive, inclusive, capable de nourrir au mieux et durablement les populations, de tirer profit des avantages du commerce international, de sécuriser et d’augmenter les revenus des ruraux, tout en fournissant des emplois agricoles et non agricoles durables.

Pour magnifier tout cela, un programme dit Grande offensive pour la mécanisation intégrale de l’agriculture en Afrique est mis en place pour contribuer à la réalisation des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE) dans les domaines de l’autosuffisance alimentaire, de la création d’emplois durables et de l’amélioration substantielle des revenus dans le monde rural.

Pour cela, ce programme compte aider le Sénégal à mettre en place 100 domaines communautaires dans la zone des Niayes, la Vallée du fleuve, le sud et le centre. Mais, il compte également aider le pays à produire 1 million 80 mille tonnes de riz blanc dans le marché local, à travers la production de 1, 8 millions de tonnes de riz paddis. Ce projet ne s’arrête pas là et va aider aussi  l’État à la production de 500 000 tonnes de maïs et autant de tonnes en soja.

Sur le plan international, le programme va fournir au marché chinois 1 million de tonnes de cossettes de manioc, tout en approvisionnant celui européen en fruits et légumes par la production de 157 400 tonnes de fruits et légumes répondant aux normes d’exportation. Selon M. Moustapha Lo Diatta, « ce projet est piloté au Sénégal par le Mouvement sénégalais pour le développement (MSD) et le Cadre national de concertation des ruraux (CNCR), en partenariat avec ETIC Group, Zoom Million de la Chine, entre autres ».

Il est prévu entre temps, a-t- il souligné, la création de l’Alliance pour la révolution de la mécanisation en Afrique visant à accompagner les programmes d’agriculture, en commençant par le renforcement des capacités pour ensuite venir à l’étape des financements.

Pour le représentant de la société chinoise Zoom Million, qui est spécialiste dans la fabrication de machines agricoles, Li Harchin, comme la mécanisation agricole est une priorité pour l’État sénégalais, dira : « nous sommes ici pour introduire des dispositifs capables d’aider les producteurs locaux dans leur manière de travailler pour booster leurs rendements. ZoomMilion est arrivé au Sénégal avec deux agrégations : l’une en mécanisation et l’autre en production.

Il faut noter que depuis l’indépendance à nos jours, l’agriculture, pour des contraintes, n’a jamais pu assurer certaines fonctions essentielles notamment la souveraineté alimentaire et la création d’emplois et de richesse durables.  C’est la raison pour laquelle, le gouvernement du Sénégal, à travers ce programme, compte produire plus de 1 million de tonnes de riz blanc dans le marché local…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :