Médina Rue 15 angle 22 : La police accusée d’avoir battu à mort le commerçant Mamadou Diop dit Seck Ndiaye

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 460

Mamadou Diop, commerçant de son vivant, marié et père de trois enfants, aurait été battu à mort par 5 policiers du commissariat central de Dakar venus le chercher hier, vers 21 heures, chez lui à la Médina.

Après son arrestation pour une affaire supposée de recel de tissus, il a été conduit au commissariat central de Dakar où il aurait perdu la vie aux environs de 23 h, avant son transfèrement à l’Hôpital Principal, puis à Aristide Le Dantec pour les besoins de l’autopsie.

Voici le témoignage de son cousin Serigne Mor Sarr, avec à l’appui de ses propos, des traces de sang sur les escaliers et partout à travers la chambre du défunt…

L’affaire du jeune commerçant Seck Ndiaye décédé à la Médina après une opération de la police suscite des interrogations dans l’entourage du défunt qui parle de bavure. Face aux accusations de la famille du défunt qui accuse la police centrale d’être à l’origine du décès, Seneweb est entré en contact avec le commissaire de police Tabara Ndiaye pour recueillir sa version des faits. Celle-ci, dans un échange téléphonique dit préférer attendre les résultats de l’autopsie avant de se prononcer dans cette affaire.

Laisser un commentaire