Meurtre de Mariama Sagna à Keur Massar : les aveux glaçants de l’un des charretiers

= 578

Les deux individus soupçonnés d’être les auteurs du meurtre de Mariama Sagna, le militante de Pastef tuée samedi dernier à son domicile, à Keur Massar, auraient été identifiés par les enquêteurs.

Selon Libération, il s’agit de deux charretiers dont l’un est actuellement en détention à la Section de Recherches de Colobane.

Ce dernier aurait avoué avoir commis le crime, signalant qu’il a agi avec l’aide d’un complice.

Le jour des faits, raconte-t-il, lorsqu’ils sont arrivés au domicile de la victime, ils n’y ont trouvé personne d’autre que Mariama Sagna qui, à ce moment-là, sortait de la douche, à moitié couverte.

Ils se sont alors jetés sur elle avant de la violer tour à tour.

Et pour faire cesser les cris persistants de la victime, qui se débattait, le complice présumé l’a étranglée.

Libération rapporte que ce dernier, en fuite, serait un repris de justice connu pour plusieurs faits de délinquance notoire.

Il est activement recherché par la Section de Recherches.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :