Omar Youm promet plus de moyens aux collectivités locales.

= 340

Le gouvernement va accorder plus de ressources aux collectivités locales, a assuré, dimanche, le ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire, Omar Youm qui présidait l’assemblée générale constitutive de l’Association des départements du Sénégal (ADS).

’’L’essentiel sera fait pour accroître les ressources financières allouées aux différents ordres de collectivités locales’’, a dit M. Youm en réponse à une série d’interpellations sur les moyens alloués aux collectivités locales.

’’Nous sommes, a t-il ajouté, dans la deuxième phase, mais je peux réaffirmer ici l’engagement du chef du de l’Etat a donné plus de moyens aux collectivités locales. Car, lui-même se définit comme un militant de la décentralisation’’.

Il avait à ses côtés, le ministre de la Culture et de la Communication Mbagnick Ndiaye, et le président de l’Union des associations d’élus locaux (AUEL), Alé Lô.

Le ministre a indiqué que depuis son accession au pouvoir, le président de la République a augmenté d’année en année le budget des collectivités locales, à travers le fonds de dotation et d’équipement, en le portant de 2,5 milliards en 2013 à 3,5 milliards en 2014 et à 6 milliards en 2015. ’’Ce qui est en dehors de ce que disent les textes’’, a t-il relevé.

Selon le ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire, le vœu du chef de l’Etat est d’accorder 15% de l’assiette globale de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) aux fonds de dotation et d’équipement des collectivités qui sont respectivement de 20 milliards et 15 milliards de farncs CFA.

Toutefois, Omar Youm a invité les élus locaux à plus de ’’responsabilité dans l’approche’’ et ’’d’implication des populations’’ non sans les mettre en garde contre les ’’recrutements clientélistes’’. Il a invité les présidents de conseils départementaux à mettre l’accent sur les investissements.

L’ADS réunit l’ensemble des 45 départements du Sénégal collectivités locales. Elle a pour objectif de ‘’participer de façon active à la politique de développement économique et social du Sénégal à côté des pouvoirs publics à travers l’amélioration continue de la décentralisation’’, selon Souleymane Ndoye, président du Conseil départemental de Rufisque, Souleymane Ndoye

La loi N° 2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités locales a consacré l’Acte 3 de la décentralisation, une des réformes phares du président Macky Sall.

Elle érige les communautés rurales et les communes d’arrondissement en communes de plein exercice. Les régions ont été supprimées et les départements ont été érigés en collectivités locales.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :