Ousmane Sonko propose ses « Solutions » pour sortir le Sénégal de la « tyrannie »

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 5066

Sur l’esplanade de la Place du Souvenir dimanche après-midi, le président du Pastef, Ousmane Sonko, a fait face à la population sénégalaise.

Cette rencontre était pour lui de présenter son livre intitulé « Solutions », mais aussi de déclarer officiellement sa candidature à la présidentielle du 24 février 2019.

C’est dans un livre composé de treize (13) chapitres que Sonko a fait un diagnostic profond du système de l’indépendance à nous jours, mais aussi de son modèle de développement économique, entres autres, avant de proposer ses solutions.

« Nous ne faisons pas comme la plupart des acteurs politiques qui attendent à quelques mois des élections pour aller voir un cabinet afin que celui-ci fasse une profession de foi ou un programme.

Ce livre nous l’avons écrit en deux mois en nous basant sur nos convictions politiques », explique-t-il.

Revenant sur le contenu de son livre, Sonko estime qu’il faut limiter les pouvoir du président de la République.

« Nous proposons de diminuer les pouvoirs du chef de l’Etat, mais surtout de renforcer les contres pouvoirs (…). Il faut aussi renforcer le pouvoir judiciaire et faire de sorte que le président de la République et son ministre de la Justice ne siègent plus au Conseil supérieur de la magistrature », suggère-t-il.

Candidat à la candidature pour la présidentielle, Oumane Sonko prône également  la « limitation » du pourvoir de nomination du chef de l’Etat et faire de sorte que les postes soient octroyés par « appel à candidatures ».

Laisser un commentaire