});

Parti à jamais. Présent pour l’éternité..

= 5537

Parti à jamais. Présent pour l’éternité.

Un grand Homme est parti. Un grand homme demeurera toujours présent en nous pour ce que des générations et des générations de jeunes garçons et filles, élèves, sont passées entre ses mains à Darou Khoudoss.

Il a marqué l’Ecole Privée Seriñ CHEIKH de TOUBA. Il pris possession de l’école de Beyti depuis plusieurs décennies et a veillé à la scolarisation de milliers d’enfants de TOUBA. L’école « française » de TOUBA, si originale parce que si « Mouridisée », a fêté fin décembre 2019 ses 50 ans. L’école a vécu, survécu et continue de vivre grâce à l’engagement d’hommes et femmes comme « Monsieur Lansana ».

Je l’appelais Papa Lansana. C’était un ami de mon Père, lui aussi amoureux du savoir et de l’école. J’étais tombé sous le charme de ce Serère, Mouride Sadikh, qui était devenu, à force de services, une figure incontournable de TOUBA. Ma première signature fut une imitation de la sienne. Je reprenais soigneusement ce griffonnage qui venaient ponctuait nos cahiers de composition.

Sévère mais juste. Rigoureux mais paternel. Tel était l’homme. Ainsi, a t-il vécu !

Ce jour, dès l’aube, il serait parti à jamais.

Mais Où ?

Où est-ce qu’un Homme qui a passé sa vie à veiller à l’instruction des enfants de TOUBA pourrait partir, à jamais, sinon dans nos cœurs où il à toujours demeuré? Peut-il être ailleurs que dans nos belles actions de tous les jours, lui qui a formé et redressé des natures bien rebelles?

Darou Khoudoss.

Papa Lansana SARR, enfant du SINE, ne connaissait finalement que Darou Khoudoss. Il y a vécu. Il y a fait vivre. Ses Mentors, Serigne CHEIKH GAÏNDÉ FATMA, SERIÑ MBACKE SOKHNA LO sont assurément satisfaits de lui.

Qu’ALLAH soit Satisfait de lui.

YALLAH nako ALLAH YEUREUM BARKEB SERIÑ TOUBA 🙏🏾 YALLAH NA DADJÉ AK SANGAM ba GAÏNDÉ FATMA 🙏🏾

Mouhamadou Lamine Bara LO

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :