Ponctions sur les salaires : Les enseignants préparent un 13e plan d’actions plus salé

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 488

La Fédération des enseignants du Sénégal (Feder) prend les ponctions opérées sur les salaires des enseignants comme une déclaration de guerre de l’Etat du Sénégal. Le coordonnateur Dame Mbodj, qui pense que le gouvernement a violé la loi, annonce un 13e plan d’actions, plus salé que les précédents.
« Le gouvernement n’a pas respecté la loi qui réglemente les salaires. Nous considérons que le gouvernement cherche à semer la zizanie dans nos rangs et à exercer une violence sur les enseignants pour essayer de les faire retourner dans les classes », a-t-il déploré sur les ondes de la Rfm

Dame Mbodj dénonce la méthode de Serigne Mbaye Thiam qu’il qualifie de pas orthodoxe et rappelle que la solution n’est pas d’exercer une pression sur les enseignants. Parce que, dit-il, cela ne fera qu’envenimer la situation.
La preuve, « les enseignants sont en train de se radicaliser partout à travers le pays. Les responsables de la base rapportent que les enseignants sont très frustrés et qu’ils sont déterminés à continuer la lutte. Et ils nous demandent de sortir le 13e plan d’actions plus salé, le plus rapidement possible, pour montrer au gouvernement que ces ponctions ne pourront pas arrêter la grève ».

Laisser un commentaire