});

Presse en ligne du baol contre toutes accusations envers leur corporation…

= 83

L’avènement de la presse en ligne a suscité beaucoup de questions par rapport à la crédibilité de nos médias.

Comme partout au Sénégal, le département de mbacké  polarise plusieurs sites internet.

Pour pouvoir se rencontrer de temps en temps ,les professionnels de la presse en ligne du baol se sont regroupés autour d’une association.

Nous avons rencontré le président de ladite association, Serigne Mbacké Dieng , promoteur de l’agence de communication mourides média group.

Ce dernier a encore réitéré l’existence de leur structure dans laquelle figure plus de trente (30) membres, tous formalisés comme des entreprises de presse.

Une assemblée générale est même prévue dans l’avenir pour revoir le bureau.

Parlant du travail des sites internet dans le traitement de l’information, notre interlocuteur signe qu’ils reçoivent beaucoup de critiques venants des gens de la presse classique.

Ce qu’il a toujours nié.

Selon lui, toutes les grandes entreprises de presse au Sénégal et partout dans le monde sont actuellement dans les réseaux sociaux.

Donc toutes leurs productions sont diffusées dans l’internet.

Toujours , pour clarifier ses propos, il fait appel au nouveau code de la presse.

Document dans lequel il est mentionné que tout ou groupe de sénégalais résidant dans le pays peut créer son agence de communication en ligne s’il possède les 51% des parts.

Donc il n’y aucune preuve pour restreindre le milieu médiatique.

Face à toutes sortes d’accusations dont  ils sont victime, le président des professionnels de la presse en ligne du baol persiste qu’ils n’ont été cité dans aucun scandale dans la cité religieuse.

Mais à coté de l’information il y’a toujours de la communication raison pour laquelle ils seront toujours les défenseurs de la communauté mouride.

Parlant des gens qui possèdent des compte YouTube et qui se réclament journalistes, Dieng Mourides.info nous fait savoir qu’il y’a des correspondants de grands groupes de presse à Touba  qui ont des compte YouTube dans lesquels ils diffusent leurs reportages qui ne passent jamais dans leurs maisons-mère.

A noter aussi qu’ils a déploré tout ces détenteurs de compte youtube qui salissent l’image de la presse en ligne .

Une attitude dont il regrette au plus haut degré.

Siweul.net

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :