Procès de Khalifa Sall – Moussa Sy : «démarque la ville sainte de Touba sur l’affaire de la caisse d’avance».

Sauf autorisation préalable, la reprise totale ou partielle d'un article sur ce site est formellement interdite.

= 2468

Cité à titre de témoin dans le procès de Khalifa Sall, le maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy, deuxième adjoint au maire de Dakar n’a pas fait dans la langue de bois pour témoigner que la caisse d’avance a toujours existé.

Moussa Sy affirme ouvertement et avec assurance que depuis qu’il était étudiant, il voyait des enveloppes qu’on distribuait aux nécessiteux notamment les vendredis: « Quand je suis venu à la ville de Dakar, en 1996, j’ai entendu des fonds qu’on distribuait, je voyais toujours des enveloppes qu’on donnait tous les vendredis aux nécessiteux. C’est la que j’ai eu les premières informations sur ces fonds ».

Moussa Sy va plus loin dans sa déclaration et regarde dans le rétroviseur pour dire: « j’ai distribué ces fonds dans toutes les familles religieuses du Sénégal sauf Touba, sous Pape Diop. Dans toutes les cérémonies j’ai distribué plus 400 millions pendant 7 ans et ces fonds sont issus de la caisse d’avance », affirme-t-il en précisant que Pape Diop est un fervent Talibé et c’est lui-même qui se chargeait de Touba. Et il allait dans la ville sa

Laisser un commentaire